Retour à la normale chez Orange mobile (mise à jour)

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 7 juillet 2012 à 7h23

Mise à jour 8h12

L'ensemble des services voix et data de Orange a été rétabli durant la nuit, vers 3h20, y compris donc la 3G (ou l'Edge dans les zones nons désservies). La panne du réseau mobile d'Orange, premier opérateur français avec plus de 26 millions d'abonnés a donc duré plus de douze heures. Elle a également affecté les deux millions d'abonnés de l'opérateur virtuel (MVNO) Virgin, qui transite par le réseau d'Orange, ainsi que les 2 millions d'abonnés de l'opérateur Free, dont le réseau ne couvre pas plus de 30 % du territoire pour l'instant. Au total, ce sont donc près de 30 millions de Français qui ont été affectés par cette panne, sans que l'on puisse dire si tous étaient totalement privés, ou seulement partiellement, des services voix et données.

Les ingénieurs de l'opérateur ont trouvé l'origine du problème dans la soirée : un équipement logiciel dans un des noeuds du système, tombé en panne pour une raison encore inconnue. Pour l'instant, l'hypothèse d'une malveillance, ou encore d'une attaque informatique, ont été écartés. Deux ministres, dont Fleur Pellerin, la toute nouvelle ministre du Numérique, étaient sur le pont hier soir pour s'assurer que l'opérateur Orange prenait bien la mesure du problème et déployait toute l'énergie nécessaire à sa résolution.

A lire aussi sur le même sujet : "les conséquences innatendues de la panne d'Orange"

En cas de panne de son opérateur télécom, quelle indemnisation espérer ?

Mise à jour 1h49

Comme prévu, les ingénieurs de France Télécom ont réussi à "remonter" les services de base du téléphone mobile, à savoir la voix et les SMS dans la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 1 heure 30 du matin.

Ces services basés sur des technologies éprouvées, utilisées depuis plus de 25 ans maintenant, étaient les plus aisés à relancer. Les réseaux de données en revanche seront plus délicats à remettre en route, d'autant que l'ensemble des services utilisant les données sont potentiellement en train d'attendre de pouvoir déverser leurs "datas" sur le réseau quand celui-ci sera à nouveau disponible, ce qui peut provoquer une nouvelle panne, un peu comme lors de la remise en route simultanée de tous les appareils électriques dans une maison après le déclenchement du disjoncteur. Aux mêmes maux les mêmes effets.

On peut imaginer que le réseau soit rétabli par paliers, en ouvrant les services et les ports de communication autorisés les uns après les autres, ou bien encore en rétablissant les services par tranches de numéros successifs.

Pour l'instant, aucune cause à cette panne n'a été identifiée chez France Télécom Orange.

A lire aussi sur le même sujet : "Orange, Free, Blackberry, Bouygues Telecom : histoires de pannes"

A lire aussi sur le même sujet : "les conséquences innatendues de la panne d'Orange"

En cas de panne de son opérateur télécom, quelle indemnisation espérer ?

A lire aussi : l'historique de la panne Orange vendredi 6 juillet

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis