Bernard Arnault vs François Pinault : l’art de la guerre et la guerre de l’art

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Time To Sign Off Publié le 21 octobre 2014 à 6h44

Pas assez VIP pour avoir été invité ce soir à l'inauguration de la Fondation Louis Vuitton par Hollande, et bien trop snob pour attendre l'ouverture au public lundi prochain ? No problemo, TTSO (via l'Obs) vous permet de jouer les initiés en racontant la vraie histoire de LVMH et de l'art : celle de la rivalité de Bernard Arnault avec François Pinault.

1ère manche : les maisons de vente. Un an après le rachat de Christie's par Pinault (en 1998), Arnault contre-attaque en rachetant un concurrent : Phillipps (pour 87M€). Certes, Phillipps est plus petit, mais LVMH a bien l'intention de devenir leader. Pour ça, il promet aux vendeurs des minimums garantis très supérieurs à ses concurrents. Las, les pertes s'accumulent et LVMH abandonne après avoir perdu 200M€. Avantage Pinault.

2e manche : la collection privée. Arnault a commencé à acheter dans les 80's (1ère acquisition : un Monet / Vue de Charing Cross). Il n'a pas arrêté depuis, confiant la gestion de sa collection à Suzanne Pagé (ex Dir. du Musée d'art moderne de Paris) à partir de 2006. Bilan : des Rothko, Picasso, Koons, Richard Serra... De quoi rivaliser avec les 3 ou 4.000 œuvres possédées par Pinault ? Non, mais... Arnault est 2x plus riche. To be continued...

Fortune François Pinault : 13Mds€, Bernard Arnault : 27Mds€ (Source : classement Challenges 2014)

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Time To Sign Off, c'est le mail qu'il faut lire tous les soirs en quittant le travail (ou sur le chemin du retour pour rentrer chez vous) afin d'animer vos dîners ou de briller le lendemain devant la machine à café ! 

Aucun commentaire à «Bernard Arnault vs François Pinault : l’art de la guerre et la guerre de l’art»

Laisser un commentaire

* Champs requis