Le salon de l’automobile de Genève ouvre aujourd’hui en pleine crise du secteur

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Gérard Jouany Modifié le 7 mars 2013 à 13h48

Le Salon de Genève ouvre aujourd'hui ses portes au public pour 10 jours. Plus de 250 constructeurs ou équipementiers ont fait le voyage jusqu'au lac Léman. Ils vont accueillir 700 000 visiteurs.

Le Salon automobile de Genève est un cas. D'abord la Suisse ne produit pas de voiture mais elle réussit tout de même à organiser un rendez-vous annuel, le seul au monde, de haute tenue. Il faut dire que la Suisse ne connaît pas la crise : les automobilistes du cru achètent toujours des 6 cylindres. C'est la raison pour laquelle le monde entier vient chaque année à Genève début mars dans les grands halls très aérés de Palexpo que l'on peut gagner à pied en descendant de l'avion.

Les Chinois adorent Genève. Cette année ils présentent la Qoros, une voiture classique tricorps c'est à dire avec un moteur à l'avant, l'habitacle au milieu et un vaste coffre à l'arrière. Le tout est de bonne facture, le prix est tiré, on parle de 15 000 euros. Que ne ferait-on pas pour pénétrer un marché ? Une anecdote tout de même, Qoros s'appelle officiellement Qoros 3, elle aurait dû s'appeler Q3 ce qui n'a pas plu du tout à Audi qui a gagné son procès contre le constructeur chinois. Si Audi avait porté plainte en Chine il aurait certainement perdu car les tribunaux chinois ne reconnaissent pas la contrefaçon. Nous avions été très étonnés, lors d'un salon à Shanghaï, de découvrir la copie conforme d'un Rav4 de Toyota baptisé A380 comme le gros Airbus, sans doute pour brouiller les pistes...Qoros que nous devrions pouvoir acheter dans un an va maintenant passer tous les tests de sécurité européens. Avant elle, plusieurs autres véhicules venus de Chine ont été priés de faire demi-tour, les crash tests s'étant révélés désastreux pour les mannequins assis à l'intérieur.

Regardons du côté des Français venus avec le plein de nouveautés et qui accueillent le visiteur avec un grand sourire . Chez Peugeot, nous avons vu la 2008 Hybride Air. Elle a fait quelques tours de roues entraînée par de l'air comprimé, donc elle marche sur de courtes distances, précise le constructeur. Présent aussi le 2008 un cross over urbain sympathique à regarder. Renault répond sur le même créneau

avec la Capture qui, elle aussi, attire l’œil et bien sûr il y a la Zoé dont nous vous avons rendu compte il y a quelques jours. Nous avons remarqué aussi le Technospace de Citroën qui sera proposé très prochainement sous le nom de la C4 dont le style sera à l'évidence très dépouillé.

Passons chez nos amis allemands. Volkswagen n'a pas perdu de temps pour accrocher sur les carrosseries de la Golf le label « voiture de l'année 2013 » et d'annoncer l'arrivée prochaine de la GTI et d'un break Golf. BMW invente, lui, la série3 Gran Turismo, c'est une BM avec un hayon qui pourrait séduire bien des jeunes papas de familles nombreuses. Audi enfin, complètement à contre-courant de la tendance actuelle, décline ses modèles en version sportive avec notamment le Q3 RS 310 CH et une A3 sportive qui devient du coup une S3 Sportback avec 300 CH qui sortent d'un moteur 2 litres essence et qui vous assure le 0 à 100km/h en moins de 5 secondes, le tout pour un prix de 45 000 euros sans les options bien sûr.

Côté excès vous aurez l'embarras du choix. Il est obligatoire de jeter un coup d’œil à la nouvelle Maserati Quattroporte. Cette 4 portes est encore plus longue que l'ancienne (5m26), 2 moteurs sont proposés un V6 de 410 CH et un V8 de 530 CH. Omar SY nous a confié qu'il ne savait lequel choisir !

Passez aussi chez Toyota pour découvrir l'I-Road, un petit véhicule urbain non polluant qui roule au Salon. Toyota entend bien être non seulement un constructeur automobile mais également un acteur de la future mobilité urbaine.

Vous ne regretterez pas votre déplacement au Salon automobile de Genève qui affiche officiellement 55 nouveautés. Ce qui vous permettra, en outre, d'oublier la dernière note de conjoncture de Euler Hermes qui parle d'une forte dégradation du secteur automobile européen et qui ne voit aucune reprise avant la mi-2014.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Gérard JOUANY est actuellement consultant spécialisé dans l'automobile, l'aéronautique et l'espace. Il intervient très régulièrement sur France 24 et dans de nombreux colloques. Auparavant,il est passé par Europe 1, la Cinq et BFM. Avec micro et camera, il s'engage dans ses secteurs de prédilection, en participant à de nombreux Paris Dakar ; il a traversé l'Atlantique une première fois en avion de tourisme et une second en hélicoptère ; il a aussi fait un vol en apesanteur dans un avion du Centre National d'études spatiales. Gérard Jouany collabore également au magazine Couleurs Jazz, encore une de ses passions !