Comment sécuriser son paiement en ligne

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Said Adhame Publié le 4 juillet 2016 à 15h56
Money 256314 1280
2,3 MILLIONSEn 2015, les français sont 2,3 millions de plus à avoir effectué un achat sur Internet

Début 2016, la Fédération du E-commerce et de la Vente À Distance (FEVAD) a dressé le bilan du commerce sur Internet pour l’année 2015. Principal enseignement : le e-commerce continue de progresser. Les français, qui sont 2,3 millions de plus à avoir effectué un achat sur Internet en 2015, ont effectué 835 millions de transactions pour un montant total de 64,9 milliards d’euros. Avec en moyenne 23 achats réalisés et 1.780 euros dépensés par consommateur, le e-commerce devient une habitude de consommation pour les clients et les commerçants.

Les e-commerçants, de plus en plus nombreux chaque année, désignent les 2 besoins critiques à leur activité: la sécurisation des paiements et la fluidité du parcours client. En effet, si les consommateurs sont généralement assurés par leur banque en cas de transaction frauduleuse sur Internet, ce n’est pas toujours le cas pour les e-commerçants qui se retrouvent avec une perte de la marchandise et des frais de rejet. L’étape du paiement est une phase clé du processus d’achat : de nombreux consommateurs abandonnent leur commande pour différentes raisons (complexité, lenteur, insécurité ressentie, contrainte et manque de choix…). Pour les établissements de paiement, il est essentiel de répondre à ces deux besoins au travers d’une solution unique.

Pour sécuriser les paiements, le contrôle des cartes, le cryptage SSL ou le 3D Secure ne suffisent plus face aux nouvelles techniques de fraude. Le 3D Secure qui a fait avancer la sécurité des paiements génère des réserves de la part des e-commerçants qui constatent des taux réduits de conversion. Par conséquent, les solutions d’e-paiement ne cessent d’innover en développant des dispositifs anti-fraude s’appuyant sur l’analyse instantanée de l’ubiquité des transactions, en particulier la vérification de l’IP et de la carte bancaire. Au rayon des innovations contre les transactions frauduleuses sur Internet, on retrouve également le cryptogramme dynamique, actuellement testé par différentes banques. Ce dernier présente un moyen plus fiable de sécurisation mais nécessite un coût important pour changer l’ensemble du parc avec des cartes bancaires plus coûteuses.

Le marché connait également l’émergence récente des algorithmes d’analyse comportementale qui scorent chaque paiement réalisé sur le site e-commerce. Ils sont développés et utilisés par des entreprises spécialisées dans la gestion du risque de fraude sur Internet comme Secuvad... Suite à l’analyse multicritères, le paiement est accepté ou refusé en temps réel. Régulièrement mis à jour par des experts et adaptés au secteur d’activité du e-commerçant, les algorithmes permettent une sécurisation supplémentaire des paiements en ligne.

Sur le plan de l’offre de services des paiements en ligne, l’ensemble des acteurs proposent des modules de lutte contre la fraude qu’ils valorisent sous forme de pack Sécurité permettant de bénéficier des outils de sécurisation. Cela offre seulement aux e-Commerçants un engagement de moyen.

Certains Etablissements de paiement innovent en proposant une garantie totale des impayés sans limite et sans franchise en s’appuyant sur un algorithme d’analyse comportementale combiné à l’ensemble des outils de sécurisations (3DS, IP…). Certaines solutions du marché permettent de rassurer les e-commerçants avec un véritable engagement de résultat, tout en accordant une flexibilité et un choix d’outils de sécurisation. Ce nouveau positionnement de service permet de répondre à un véritable enjeu du marché de l’e-Commerce et au besoin de sécurité nécessaire à son développement.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Directeur du développement, Afone Paiement

Aucun commentaire à «Comment sécuriser son paiement en ligne»

Laisser un commentaire

* Champs requis