Allez chez Mac Do, partez sans payer

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 20 août 2012 à 15h15

Bon en fait, pas tout à fait, mais vous pourrez bluffer votre petit(e) ami(e) en présentant votre smartphone à la caissière, façon carte de police, en guise de paiement ! Dans une trentaine de Mac Donalds, principalement dans les grandes villes de France (il y en a 3 à Paris, dont 1 à Wagram et l'autre sur les Champs-Elysées), vous pouvez désormais passer tranquillement votre commande sur votre iPhone, et régler à l'aide de votre compte Paypal, puis passer à la caisse retirer votre commande sans faire la queue. Une file spéciale (souvent la même que celle réservée à ceux qui utilisent les bornes interactives) vous sera réservée, et vous serez servi quasi-instantanément.

Mais ce n'est pas encore du véritable paiement mobile, puisqu'il faut disposer d'un compte Paypal pour payer, et que le smartphone se contente de présenter un code barre spécial (2D), que la caissière passe sous sa douchette pour valider le paiement.

Le prochain iPhone 5, qui sera présenté le 12 septembre, pourrait apporter une solution de paiement mobile sans contact révolutionnaire, utilisant le protocole de communication Bluetooth 4.0, en lieu et place de la technologie NFC. Cette technologie est certes répandue (c'est celle qu'utilisent les pass dans les transports publics ou les stations de ski), mais elle est ancienne et jugée peu sûre, autrement que pour confirmer que son porteur est bien titulaire d'un abonnement à jour. La plupart des téléphones mobiles sous Android disposent d'une puce NFC, mais peu de commerçants proposent encore le paiement sans contact.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis