Pays-Bas, Irlande, Luxembourg… ces paradis fiscaux au sein de l’UE

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 12 décembre 2016 à 6h44
Argent Fraude Fiscale Etude Oxfam Classement Europe
13 MILLIARDS €En Irlande Apple a été sommée de rendre 13 milliards d'euros d'impôts au gouvernement.

L’ONG Oxfam, dont les études sont souvent critiquées, a publié à l’occasion de cette fin d’année 2016 le classement des pires paradis fiscaux du monde. Un sujet à l’ordre du jour après les divers Panama Leaks et LuxLeaks, mais également à la suite des enquêtes pour optimisation fiscale de la Commission européenne et des fiscs des pays membres de l’Union Européenne. Et le nombre de « paradis fiscaux » au sein de l’UE est bien plus élevé qu’on ne pouvait le penser.

Oxfam : des paradis fiscaux au sein de l’Union Européenne

Sans surprise, selon l’étude publiée par l’Oxfam le 12 décembre 2016, on trouve parmi les paradis fiscaux des îles des Caraïbes. L’île de Bermuda, notamment, est taxée par l’ONG de « pire paradis fiscal » du monde suivie d’un autre nom très connu de la fraude fiscale, les îles Caïmans. Le troisième pays au classement, toutefois, a de quoi surprendre.

Il ne s’agit ni du Luxembourg ni de la Suisse ni de l’Irlande, bien que ces trois pays ne soient pas loin, mais… des Pays-Bas. Selon l’ONG Oxfam les Pays-Bas sont un des pires pays du monde en ce qui concerne l’aide apportée aux multinationales pour éviter de payer trop d’impôts, et donc le pire pays européen. On n’a pas encore eu « d’AmsterdamLeaks » ou de « NetherLeaks » mais ça ne saurait tarder.

Plus connus du grand public pour de smalversations fiscales, la Suisse est classée « 4ème pire paradis fiscal du monde », l’Irlande 6ème et le Luxembourg 7ème.

Le Top 15 de l’Oxfam des paradis fiscaux pour les grandes entreprises

Selon l’ONG les aides que les pays donnent pour que les multinationales payent moins d’impôts coûte chaque année près de 100 milliards de dollars aux pays pauvres. De quoi, selon les calculs d’Oxfam, éduquer 124 millions d’enfants qui ne vont pas à l’école et sauver la vie à 6 millions d’enfants chaque année. On estime à 1 000 milliards d’euros par an le coût de la Fraude fiscale en Europe, près de 80 milliards d’euros par an à la France.

Mais voici le classement Oxfam des 15 pires paradis fiscaux du monde :

1) Bermuda

2) Îles Caïmans

3) Pays-Bas

4) Suisse

5) Singapour

6) Irlande

7) Luxembourg

8) Curaçao

9) Hong Kong

10) Chypre

11) Bahamas

12) Jersey

13) Barbade

14) Île Maurice

15) Îles Vierges britanniques

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Pays-Bas, Irlande, Luxembourg… ces paradis fiscaux au sein de l’UE»

Laisser un commentaire

* Champs requis