Tourisme : à Paris, un Japonais dépense 197 euros par jour

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 14 mai 2014 à 13h43

Suivi de près par le Chinois. Les touristes asiatiques sont les plus dépensiers, dès lors qu’il s’agit de prendre du bon temps à Paris. La capitale a battu son record d’affluence touristique l’an dernier, et les visiteurs des pays émergents n’y sont pas pour rien.

Ils représentent près de 20 % de la fréquentation étrangère la capitale, et paradoxalement la plus grosse source de recettes pour le tourisme à Paris.

Record d'affluence touristique à Paris en 2013

Les Asiatiques, Japonais et Chinois en tête sont les touristes les plus dépensiers, une fois à Paris. Qui s’en doutait cependant ? Alors que la ville de Paris a battu en 2013 des records d’affluence sur le plan du tourisme, avec pas moins de 29,3 millions de visiteurs (lire ici), force est de constater que Japonais et Chinois représentent une manne non négligeable en matière de recettes financières.

Les touristes chinois ont augmenté de 50 % à Paris l'an dernier

Dans le détail la fréquentation des Chinois a augmenté de 50 % sur un an, l’an dernier, à près de 900 000 sur la région Ile-de-France, et 226 000 hébergés intra-muros. Un phénomène qui s’explique par le fait que cette population est accro aux rayons des grands magasins, mais très économes sur l’hébergement et la restauration. En 2012, date du dernier recensement en la matière, un Chinois dépensait 173 euros par jour.

Un Japonais dépense 197 euros par jour et par personne à Paris

C’est pour cette raison qu’ils arrivent en seconde position, derrière les Japonais, qui eux sont capables de folies. Ils étaient 484 000 à arpenter les rues de la capitale l’an dernier. A noter enfin qu’en 2012, un Japonais dépensait 197 euros par jour et par personne (hébergement, loisirs, shopping et transports inclus). Cela fait ainsi près de trente ans que les Asiatiques dépensent sans compter quand ils se rendent à Paris.

Et bien que les derniers chiffres en la matière ne seront connus que fin mai, les Japonais resteraient devant les Chinois sur ce sujet, malgré la croissance forte de l’Empire du Milieu.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.