Santé : des pâtisseries qui ne font pas grossir

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 2 avril 2016 à 5h00
Patisseries Regime Poids Sante Diabete
5 eurosComptez cinq euros pour un éclair au chocolat chez Les Belles Envies.

Vous pensiez à un poisson d'avril en lisant ce titre ? Erreur ! Tout ce qui suit dans cet article est vrai ! A vous les plaisirs sans fin des pâtisseries qui ne font pas grossir.

On doit cette invention au docteur Jean-Michel Borys, un médecin endocrinologue et diabétologue réputé. Ce praticien avait pour patiente une jeune diabétique de 27 ans, obligée de prendre de l’insuline mais qui n’était pas résignée à faire une croix sur les pâtisseries. Il fallait trouver une solution. Il a alors inventé toute une série de recettes de gâteaux qui ne contiennent quasiment pas de sucre.

Ils ont remplacé la farine de blé habituelle par de la farine de coco ou encore de la farine de lupin, qui contiennent très peu de glucides. Avec un chef pâtissier, ils ont conçu toute une gamme de pâtisseries dont le goût vient non pas du sucre ajouté, mais des fruits qu’elles contiennent, mais aussi d’épices comme la vanille, le gingembre, et même, d’infusions comme la verveine et le jasmin.

On trouve ces réalisations gourmandes dans une boutique dédiée, appelée Pâtisserie IGC (pour indice glycérique contrôlé). Mais grâce au site Internet lesbellesenvies.com, on peut commander et se faire livrer partout en France. Tout le monde peut en manger, même ceux qui surveillent leur ligne sans pour autant être diabétique.

Tous les vendredis, retrouvez la chronique de Jean-Baptiste Giraud, rédacteur en chef d'Economiematin.fr, dans RTL Petit Matin.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis