TotalEnergies : Pouyanné tente de justifier son salaire, le badbuzz n’a pas raté

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h13
Total Salaire Pouyanne 1
5,9 MILLIONS €Patrick Pouyanné a gagné 5,9 millions d'euros en 2021.

Les grands patrons subissent de plus en plus la pression des salariés : les rémunérations millionnaires, présentées face à des salaires dépassant rarement deux fois le SMIC, montrent les inégalités salariales qui sont dénoncées en France, notamment par les grévistes. Et alors que le conflit social se poursuit chez TotalEnergies, Patrick Pouyanné, son PDG, a tenté de justifier son salaire 2021, en forte hausse sur un an… sur Twitter. Sans surprise, ça s’est retourné contre lui.

Patrick Pouyanné tente de justifier sa hausse de 52% de son salaire en 2022

Décidément, Patrick Pouyanné en a marre. Il se dit « fatigué de cette accusation de ‘m’être augmenté de 52%' » et présente, graphique à l’appui, l’évolution de son salaire. Si, effectivement, il y a eu une augmentation de 51,7% de sa rémunération entre 2020 et 2021, c’est à cause de la baisse de 36,4% enregistrée entre 2019 et 2021. « J’ai volontairement amputé mon salaire et ma part variable a normalement baissé avec les résultats de #totalenergies », explique-t-il.

Effectivement, en-dehors de l’année exceptionnelle qu’a été 2020, avec la crise sanitaire, le salaire du PDG de TotalEnergies évolue peu depuis 2017. Il varie entre 5,8 millions et 6,1 millions d’euros par an. Le débat est-il clos ? Loin de là… car Patrick Pouyanné ne connaît semble-t-il pas les règles du réseau social Twitter.

Et ce dernier ne s’est pas privé : loin de s’excuser auprès du PDG pour la polémique sur son augmentation, les commentaires ont été plus qu’ironiques, pointant du doigt la rémunération millionnaire, alors que TotalEnergies refuse d’accepter les revendications salariales des grévistes.

Twitter lynche Pouyanné à cause de son salaire jugé trop élevé

En dévoilant son salaire, donnée publique, sur Twitter dans l’espoir de clore une polémique, Patrick Pouyanné a complètement raté sa stratégie. Afficher, sur Twitter, en pleine crise énergétique et en pleine inquiétude pour l’inflation élevée, un salaire à 7 chiffres, ce n’est pas une bonne idée.

Ainsi, les commentaires ont fusé : le député François Ruffin affirme son « soutien » au millionnaire qui a « dû survivre avec 3.918.263 euros » en 2020. « Soit 2.545 SMIC », précise l’élu.

D’autres ont ressorti les chiffres de sa rémunération entre 2014 et 2016, lorsqu’elle est passée de moins d’un million d’euros à près de 4 millions. Il lui a été demandé s’il a bénéficié des aides d’urgence, de la soupe populaire, des Restos du Coeur ou encore s’il a pu nourrir sa famille et payer son loyer. Mais ce n’est pas tout : sur Leetchi, une « cagnotte solidaire » pour remédier à « l’injustice » du salaire de 3,9 millions d’euros en 2020 a été ouverte.

Entre ironie, incompréhension de la (très mauvaise) ligne de défense du PDG de TotalEnergies et simples critiques, c’est un véritable badbuzz auquel est confronté Patrick Pouyanné depuis le 18 octobre 2022.

Mais il aurait été difficile de penser que ce tweet aurait conduit à la situation inverse. Patrick Pouyanné ne connaissant pas les codes de Twitter, et ayant potentiellement été très mal conseillé sur la gestion de la crise chez TotalEnergies, il a commis une erreur de débutant.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio