Un Européen sur quatre a été menacé de pauvreté ou d’exclusion en 2012

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 6 décembre 2013 à 3h19

Et dire que d'année en année, ils sont de plus en plus nombreux à se retrouver au bord du gouffre. Selon des chiffres publiés hier par l'office de statistiques européen, Eurostat, 24,8% des Européens -soit plus de 124 millions de gens !- étaient menacés de pauvreté ou d'exclusion sociale en 2012. Un chiffre à la hausse puisqu'en 2011, ils étaient 24,3% et en 2008, 23,7%.

Bulgares, Roumains, Grecs sont les plus exposés

L'Union européenne s'est pourtant fixé comme objectif de réduire le nombre de personnes confrontées à ces risques d'ici 2020. Il y a visiblement encore un long chemin à parcourir...

Tous les Européens ne sont pas égaux face à ces menaces : les plus touchés sont les Bulgares, dont quasiment une personne sur deux (49 %) est concernée, mais aussi les Roumains (42 %), les Estoniens (37 %) et les Grecs (35 %). A l'inverse, les Européens les plus épargnés sont les Tchèques (15 %), les Finlandais (17 %), les Suédois et les Luxembourgeois (18%).

19% des Français menacés par la pauvreté

Quant aux Français, malgré la crise, l'envolée du chômage et l'accroissement de la paupérisation notamment des classes moyennes ces dernières années, ils ne sont « que » 19%, soit tout de même près d'une personne sur cinq, à risquer de se retrouver pauvre sur le plan monétaire et matériel (« en situation de privation matérielle sévère » dit Eurostat) ou exclu socialement.

Concrètement, cela peut signifier qu'ils n'ont pas de vrai travail, et que, faute de ressources, ils ont du mal à régler leurs facture, à chauffer leur logement ou à s'offrir une semaine de vacances. Tout cela dans la cinquième puissance économique mondiale !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Un Européen sur quatre a été menacé de pauvreté ou d’exclusion en 2012»

Laisser un commentaire

* Champs requis