Alimentation : vers une pénurie de riz en France à cause du climat ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 octobre 2022 à 9h52
Rizi%c3%a8re
12%L'Insee a annoncé une hausse du prix du riz de 12% sur un an en septembre 2022.

Les événements climatiques exceptionnels de 2022 on eu l’effet escompté sur la production de riz mondiale : elle est en forte baisse. Que la production soit européenne ou asiatique, elle a été touchée par la sécheresse et d’autres problèmes majeurs. Résultat : le risque de pénurie est réel, et ce dès la fin de l’hiver 2022-2023.

Le climat met à mal la production de riz

Pour produire du riz… il faut d’énormes quantité d’eau. Les rizières sont en effet inondées pour faire pousser la plante, ensuite récoltée. Sauf que, sans surprise, quand une sécheresse record frappe les zones productrices, la production baisse. Et c’est bien ce qu’il s’est passé en 2022.

L’Italie, notamment, premier producteur de riz européen avec plus d'1,5 million de tonnes par an (contre 50.000 pour la France, en comparaison) s’attend à une année horrible. La production pourrait chuter de 30 à 50%, selon les estimations de l’Ente Risi qui surveille le secteur. Espagne et Grèce n’ont pas été non plus épargnées.

Et l’Asie n’est pas en reste : Inde et Pakistan ont été frappés par une sécheresse record suivie de fortes pluies. La production reculerait de plus de 250.000 tonnes dans les deux pays qui pourraient fortement réduire l’offre proposée à l’exportation.

Le riz risque d’être compliqué à trouver sur les étals en France

Le Syndicat de la Rizerie Française, interrogé par BFMTV, craint donc déjà le pire : au printemps 2023, lorsque la nouvelle production est censée arriver dans les supermarchés, les tensions pourraient être au rendez-vous. « S'il n'y a pas de ruptures complètes, il y aura au moins de fortes perturbations d'approvisionnement », juge Thierry Levin, président du Syndicat de la Rizerie Française.

Naturellement, qui dit pénurie et tensions sur les exportations, dit hausse des prix. Outre une production en baisse, la hausse des prix de l’énergie et du coût du transport feront également grimper la facture, déjà en hausse en septembre 2022 par rapport à septembre 2021 (+12%). Le prix devrait donc coûter encore plus cher, lorsqu’il sera disponible...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Alimentation : vers une pénurie de riz en France à cause du climat ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis