Perte de cheveux : la solution de la greffe

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 25 février 2015 à 16h33

La perte de cheveux à partir de 40 ans, parfois plus tôt, préoccupe bien des hommes, et parfois aussi les femmes, même si elles sont moins souvent victimes de ce genre de problème.

La perte de cheveux à partir de 40 ans, parfois plus tôt, préoccupe bien des hommes, et parfois aussi les femmes, même si elles sont moins souvent victimes de ce genre de problème.

Cela n'empêche qu'en France on estime à 10 millions les personnes atteintes de calvitie ce qui peut être gênant au quotidien. Si bien que selon le dernier baromètre Newpharma la calvitie est en deuxième position chez les inquiétudes de celles et ceux qui vont en pharmacie.

Pourtant des traitements existent qu'ils soient sous forme de gélules, de produits divers à mettre sur le cuir chevelu et autres. Mais une nouvelle solution a vu le jour il y a quelques années et a été développée par le Dr Laurent Dumas, chirurgien plastique reconnu à Paris.

Cette nouvelle technique est la greffe de cheveux et elle consiste à transplanter des cheveux de là où il y en a à là où il n'y en a pas. Simple, efficace, elle est pourtant une avancée majeure dans la médecine esthétique moderne.

Comment et où sont prélevés les cheveux ?

Le Docteur Laurent Dumas a développé deux techniques : la FUT et la FUE.

La FUT consiste à prélever une bandelette de cheveux de 8 à 20 centimètres. Ces bandelettes sont ensuite divisées en Unités Folliculaires de 1 à 3 cheveux et regreffées.

Sinon la dernière technique en date la FUE, consiste en l'extraction d'unités folliculaires. Très utilisée, elle représente 80% des indications en cas de greffe, ne laisse pas de cicatrice et permet de greffer plus de cheveux par séance.

Au total, si la FUT permet de greffer jusqu'à 5000 cheveux, la FUE permet par contre d'en greffer un maximum de 3000 après les diverses opérations réalisées avec le Dr Dumas

Laisser un commentaire

* Champs requis