Plus il fait chaud, moins on paie pour son chauffage

Par Olivier Sancerre Modifié le 14 mars 2016 à 18h45
Shutterstock 267684842
0,16Les températures ont déjà augmenté de 0,16 degré depuis janvier.

Le réchauffement climatique est catastrophique pour bon nombre de pays qui connaissent des épisodes météo particulièrement houleux. Mais une planète qui se réchauffe, c'est aussi une aubaine pour les consommateurs d'énergie.

Une étude du cabinet Sia Partners publiée dans Le Figaro chiffre les économies engrangées par les consommateurs d'énergie en France. Elles sont plus que conséquentes : en 26 mois, les factures de gaz et d'électricité se sont réduites de 5,3 milliards d'euros !

Énergie

Sur cette période, la consommation de gaz a baissé de 47 TWh, et de 20 TWh pour l'électricité. Dans le même temps, les températures ont augmenté de 0,51 degré en 2014, et de 0,33 degré en 2015. Depuis le début de l'année, la température a déjà grimpé de 0,16 degré... Signe que les factures vont continuer à baisser.

Taxes

L'État est le grand perdant dans cette hausse des températures : les taxes collectées sur les factures sont en effet en forte baisse. Le manque à gagner, depuis 2014, se chiffre à 1,5 milliard d'euros.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Plus il fait chaud, moins on paie pour son chauffage»

Laisser un commentaire

* Champs requis