Pôle Emploi peut financer les frais liés à vos recherches d’emploi

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 13 février 2017 à 16h37
Emploi Recherche Arnaque Offre Pole Emploi Site Chomage
107 000En un an, le nombre de chômeurs a baissé de 107 000 en 2016.

Chercher un job est coûteux en temps, et aussi parfois en argent. Alors Pôle Emploi aide les chômeurs à financer leur recherche !

Transport, repas, logement : Pôle Emploi est là

Vous vous rendez à un entretien d’embauche, vous participez à un concours public, vous suivez une prestation intensive, vous reprenez un emploi ou vous entrez dans une formation éloigné(e) de votre lieu de résidence ? Une aide à la mobilité peut vous être accordée sous la forme d’une prise de tout ou partie de vos frais de déplacement, de repas, et d’hébergement.

Qui est concerné ? Tous les demandeurs d'emploi inscrits en catégorie 1, 2, 3, 4, les stagiaires de la formation professionnelle et les contrats aidés. A condition de ne pas être indemnisé au titre d’une allocation chômage (ou indemnisés au titre d'une allocation de chômage dont le montant est inférieur ou égal à celui de l'ARE minimale).

Pour obtenir l'aide, l’entretien d’embauche, le concours public, la prestation intensive, l’emploi repris ou la formation suivie doit être situé à plus de 60 km aller-retour ou à 2 heures de trajet aller-retour du lieu de votre domicile.

L’entretien d’embauche ou l’emploi repris doit concerner soit un contrat à durée indéterminée (CDI) soit un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat de travail temporaire (CTT) de trois mois consécutifs minimum. Les contrats à temps partiel sont éligibles. Pour une formation, celle-ci doit être financée ou cofinancée par Pôle emploi.

Jusqu'à 5 000 euros

Concrètement, les frais de déplacement sont pris en charge à hauteur de 0,20 €/km X nombre de km parcouru aller-retour ou par des bons SNCF. Les frais de repas sont remboursés sur la base d'un forfait de 6 € par jour. Si les frais de repas sont pris en charge par un autre organisme (OPCA , Conseil régional, ou employeur par exemple), Pôle emploi n’intervient pas, même si cette aide est moins avantageuse.

Quant aux frais d’hébergement, ils sont plafonnés à 30 € par nuitée dans la limite des frais que vous engagez et sur présentation des justificatifs.

Vous pouvez bénéficier de l’aide à la mobilité, tous types de prise en charge confondus dans la limite d’un plafond annuel de 5000 €.

Pour obtenir cette aide, adressez-vous à votre conseiller Pôle emploi qui vous indiquera, en fonction de votre situation, quel formulaire de demande remplir et les justificatifs à fournir.

La demande d’aide doit être déposée auprès de votre pôle emploi avant votre entretien d’embauche, votre prestation intensive ou votre participation à un concours public ou au plus tard dans un délai de 7 jours après l’entretien d’embauche, le premier jour de la prestation intensive ou du concours public ; Au plus tard dans le mois qui suit votre reprise d’emploi ou votre entrée en formation.

Bref, le plus tôt possible !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis