Il est à nouveau possible d’emprunter à moins de 1% !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sandrine Allonier Publié le 8 mars 2019 à 18h29
Prix Ancien Immobilier 1
0,20%Les banques ont diminué leurs taux de crédit, de 0,05 % à 0,20 %

Contre toute attente, alors qu'on s'attendait à une remontée en 2019, les taux de crédit ont à nouveau diminué en mars... Plusieurs banques ont baissé significativement leurs taux de crédit permettant à des emprunteurs de décrocher à nouveau des prêts à moins de 1% sur 10, 15 ou même 20 ans, comme c’était le cas en 2016... Après un démarrage de l'activité plus lent en début d'année et à l'approche de « printemps de l'immobilier », les banques sont actuellement en forte conquête !

Nouveau taux de calcul

En mars, pour la première fois de l’année 2019, les banques ont diminué leurs taux de crédit, de 0,05 % à 0,20 %. Une grande banque nationale a même envoyé une nouvelle grille en recul de 0,25 % ! La baisse est donc la tendance qui domine alors que les taux étaient restés globalement stables ces dernières semaines à des niveaux déjà très bas, mais sans diminution aussi significative depuis l’automne dernier. Ce nouveau recul des taux auquel on ne s’attendait pas s’explique par le recul des taux d’emprunt d’Etat français, de retour aux alentours de 0,5 % et par la volonté des banques de capter de nouveaux clients à un moment où traditionnellement les acheteurs sont les plus nombreux, le printemps de l’immobilier. Après un démarrage de l’activité plus lent en janvier-février en raison du climat social mais aussi des vacances scolaires, les banques se mobilisent pour gagner des parts de marché et séduire notamment les primo-accédants, clientèle de choix avec laquelle elles pourront mettre en place une relation de long terme. Pour capter ces nouveaux clients, elles sont actuellement prêtes à proposer des taux records ! Mais la clientèle plus mature qui bénéficie d’une large surface financière et d’une épargne souvent importante intéresse également fortement nos partenaires bancaires.

Les taux moyens sont actuellement à 1,30 % sur 15 ans, 1,50 % sur 20 ans et 1,70 % sur 25 ans mais avec des taux planchers négociés bien inférieurs ! Ainsi, un emprunteur de 60 ans avec 6 000 € de revenus mensuels et un autre à Laval avec un bel apport ont obtenu 0,45 % sur 7 ans. Un couple de retraité de 70 ans, avec 3100 € de retraite, a eu un prêt de 200 000 € avec 100 000 € d’apport à 0, 55 % sur 10 ans à Chartres. Nous avons aussi financé à Laval un couple de hauts fonctionnaires de 30 ans, primo-accédants à 0,60 % sur 15 ans… ou encore un couple de médecins à Château-Gontier à 0,85 % sur 20 ans.

La plupart des crédits accordés à des taux d’intérêt réels

A ce niveau de taux et avec une inflation en févier à 1,3 % il est tentant de dire que la plupart des crédits sont actuellement accordés à des taux d’intérêt réels (taux nominaux proposés par les banques « moins » le taux d’inflation) négatifs ! Certes, c’est théoriquement le cas, mais pour l’emprunteur, des taux d’intérêt réels négatifs ont moins d’impact qu’ils n’en ont pour un épargnant qui voit le pouvoir d’achat théorique de son épargne diminuer lorsque les prix à la consommation augmentent plus rapidement que le rendement de son épargne…

Dans le cas d’un crédit à taux réel négatif, ce n’est pas parce que les prix à la consommation augmentent que le poids de la mensualité fixe pour l’emprunteur diminue… Cela signifie juste que la charge de remboursement du prêt pèsera relativement moins que d’autres dépenses de la consommation en hausse dans le budget de l’emprunteur… Ce qui importe réellement pour lui est en fait l’évolution des salaires qu’il faut observer pour évaluer si la charge de remboursement d’un crédit baisse pour les emprunteurs… C’est uniquement lorsque les salaires augmentent que la mensualité du crédit, qui est fixe, pèse relativement moins chaque mois... Une chose est sûre, à ce niveau de taux, c’est le moment de s’endetter !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Après avoir été journaliste économique, Sandrine Allonier est responsable des études économiques et porte-parole de meilleurtaux.com, courtier en crédit immobilier.En 2014, elle rejoint VousFinancer.com pour entretenir et renforcer les relations avec les partenaires bancaires et contribuer ainsi au développement de ce courtier.