La Poste annonce la fin du timbre rouge prioritaire

1,16 euro
Le prix du timbre vert restera inchangé en 2023, à 1,16 euro.

Soucieuse de réduire son bilan carbone, La Poste annonce la suppression du Timbre rouge prioritaire au profit d’une e-lettre rouge.

Une e-lettre rouge prioritaire

Jeudi 21 juillet 2022, La Poste a annoncé la fin du système actuel du Timbre Rouge qui prendra effet dès le 1er janvier 2023. « La Lettre rouge telle qu’elle existe aujourd’hui ne correspond plus aux usages et, en exigeant un transport rapide incluant parfois un trajet en avion, son bilan énergétique est très lourd », explique La Poste dans un communiqué. Ainsi, pour envoyer des lettres urgentes, La Poste ne laisse pas les Français sans solutions. À partir du 1er janvier 2023, elle va mettre en place une e-lettre rouge.

« La Poste proposera la e-Lettre rouge, envoyée depuis laposte.fr jusqu’à 20h, imprimée par La Poste à proximité du destinataire, dans le respect de la confidentialité du contenu, et distribuée le lendemain sous enveloppe arborant un dessin de timbre rouge », explique l’institution dans son communiqué. Pour appuyer la suppression, La Poste argumente : « L’utilisation de la Lettre rouge tend à disparaître ; les ménages envoyaient 45 Lettres prioritaires par an en 2010, seulement 5 en 2021 ». En effet, les moyens de communication numérique ont largement pris le dessus pour les communications urgentes. 

Répondre à une demande environnementale

Avec la mise en place de l’e-lettre prioritaire, La Poste proposera deux autres types de courrier. La première est la lettre verte qui est livrée à J+3. Malgré l’inflation, La Poste explique que celle-ci restera en 2023 au prix de 2022, soit 1,16 euros. Sur cette lettre, La Poste proposera une option de suivi de distribution d’une valeur de 50 centimes. Dans son communiqué, La Poste annonce également la mise en place d’une nouvelle gamme de lettres dans son offre. Il s’agit de la lettre turquoise service plus. 

« La Lettre turquoise services plus sera proposée pour les envois les plus importants nécessitant une traçabilité , comme pour l’envoi d’un chèque ou de petites marchandises par exemple. Elle sera distribuée en J+2 », indique l’institution dans son communiqué. Pour arriver à ces propositions, La Poste a évalué les attentes de près de 22.000 clients. Parmi les attentes phares se trouve la prise en compte de l’impact environnemental du courrier. « D’ici 2030, avec le développement de la e-Lettre rouge et de la lettre verte en J+3, La Poste aura économisé 60 000 tonnes de CO2 par an, ce qui représente une réduction de 25 % par rapport aux offres actuelles », indique La Poste.


A découvrir