Pour deux Français sur trois, le pouvoir d'achat a reculé

62 %
Pour 62% des Français, le pire reste à venir concernant l'augmentation
des prix.

Le pouvoir d’achat est sous pression depuis plusieurs mois en raison de la flambée de l’inflation. Les Français se disent très inquiets de mettent en place des stratégies pour limiter la casse.

Avec la forte reprise de l’économie post-crise sanitaire, puis la guerre en Ukraine, les prix ne cessent d’augmenter depuis plusieurs mois. Et cela se voit sur les budgets des Français : selon un sondage Harris Interactive réalisé pour le compte de l’enseigne de grande distribution Casino, plus de deux Français sur trois (67%) ont le sentiment que leur pouvoir d’achat a reculé au cours des six derniers mois. Comment pourrait-il en être autrement ? Les prix de l’essence, de l’énergie ou encore des produits alimentaires ont effectivement augmenté et parfois de manière spectaculaire.

Une hausse des prix qui inquiète

Dans ces conditions, il n’est guère étonnant de voir les Français « très préoccupés » par la hausse des prix. 90% des personnes interrogés ont eu à subir dans leurs budgets personnels l’augmentation des tarifs des carburants, de l’électricité, du gaz, des produits dans les rayons. Et le pessimisme règne, puisque 62% des sondés estiment que le pire est à venir. Pour tenir le coup, les Français arbitrent certaines dépenses.

Coupes dans les budgets

Ce sont les sorties au restaurant ou au bar qui en font les frais, ou encore l’habillement ou les vacances. En revanche, pour ce qui concerne l’alimentaire, il est impossible de couper dans ce budget. C’est pourquoi les Français privilégient les promotions (pour 90% d’entre eux), les produits des marques distributeur (83%) et les bons de réduction (79%).


A découvrir