La digitalisation des premiers secours, une évolution indispensable qui doit s’accélérer

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Joseph Nunes Publié le 26 avril 2021 à 16h01
Premiers Secours Digitalisation Evolution
20%Seuls 20% des Français sont formés aux premiers secours.

La transformation digitale s'installe progressivement au sein des services de premiers secours et notamment chez les sapeurs-pompiers. Qu'il s'agisse d'améliorer la relation avec la victime ou de faciliter la coordination avec les autres services de secours, de nouveaux outils digitaux émergent et se présentent déjà comme des incontournables pour améliorer le quotidien des sapeurs-pompiers. Une transition qui, cependant, se doit d'être structurée et soutenue par les autorités.

Des solutions innovantes au service des SDIS

Si le secteur de la santé a déjà entamé un processus de transformation digitale depuis plusieurs années maintenant, tous les corps de métiers ne sont pas égaux face à ces évolutions. C'est notamment le cas des sapeurs-pompiers qui, au travers des services départementaux d'incendie et de secours (SDIS), commencent peu à peu à s'approprier de nouveaux outils digitaux pour rendre leur action plus efficace sur le terrain et en dehors.

Parmi les solutions mises en place, on retrouve la volonté d'alléger le processus administratif via la dématérialisation de la fiche bilan. Un changement utile car il est désormais possible de transmettre rapidement les informations relatives à l'état de la victime aux services hospitaliers. D'autres solutions digitales aident, quant à elles, à fluidifier le processus d'intervention. C'est le cas d'une application qui permet aux sapeurs-pompiers de disposer d'informations essentielles sur un véhicule en cas de désincarcération d'une victime. Une autre propose le déploiement d'un QR Code nominatif qui offre un accès rapide aux données médicales et d'identité de la victime en cas d'accident.

La digitalisation vient également améliorer la gestion logistique des équipements au sein des casernes, l'objectif étant de s'assurer que tout le matériel est en bon état et disponible dans les véhicules d'intervention. Cela participe ainsi à une meilleure communication entres les sapeurs-pompiers dans la préparation des interventions.

Sécuriser et gérer les données, enjeux clés pour les services de santé

Tous ces dispositifs, bien qu'utiles, apportent aussi leurs lots d'interrogations. L'une d'entre elles concerne la gestion et la protection des données médicales des patients. La plupart des outils évoqués ici proviennent d'opérateurs privés et il est important que la législation encadre l'usage des données récoltées par ces entreprises. Une démarche déjà entamée en Europe, où tout organisme privé ou public qui traite de données personnelles doit impérativement respecter le RGPD (règlement général sur la protection des données).

En outre, les sapeurs-pompiers et plus globalement les services de premiers secours doivent veiller à avoir un niveau d'interopérabilité suffisant entre les systèmes d'informations médicales. Au-delà d'une meilleure expérience patient, les professionnels de santé y gagnent en simplicité d'organisation et en rapidité d'exécution.

Accompagner les sapeurs-pompiers dans leur digitalisation

Chaque SDIS est libre d'agir comme il le souhaite, et avec le budget dont il dispose. Or s'il y a une réelle volonté, chez les sapeurs-pompiers, de franchir le cap du digital, ces derniers sont confrontés à un réel manque de financement public. Une problématique qui empêche un déploiement généralisé de nouvelles technologies sur le territoire et privilégie davantage des initiatives isolées. En allouant davantage de budgets aux SDIS, il serait alors possible d'accélérer la transformation digitale de la profession mais également d'acheter du nouveau matériel pour remplacer l'existant, parfois peu adapté aux besoins des soldats du feu.

Toutefois, les choses tendent à changer depuis quelques années. En 2021, le Ministère de l'Intérieur déploiera ainsi NexSIS, le nouveau système d'alerte commun à l'ensemble des SDIS. Ce dispositif devrait proposer une meilleure gestion des appels d'urgence en assurant l'interopérabilité entre les services de premiers secours et les forces de l'ordre.

Malheureusement, la catastrophe sanitaire induite par la crise de la Covid-19 a mis entre parenthèses la digitalisation des SDIS. Le déploiement de nouveaux projets a pris du retard mais la réalité du terrain place l'urgence comme priorité absolue. Nul doute que le changement reprendra son cours dès lors que la situation sanitaire sera plus gérable.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Joseph Nunes, Responsable Grands Comptes Logistique et Transport chez Panasonic Business