Près de 850.000 voitures détruites l’an dernier

Par Olivier Sancerre Modifié le 9 mai 2022 à 10h18
Casse Auto France 2021 2
1,69 MILLIONEn France, il s'est écoulé 1,69 million d'immatriculations neuves en 2021.

Les Français se sont débarrassés de près de 850.000 voitures l'an dernier. Dans leur très grande majorité, il s'agit de modèles diesel produits par les constructeurs hexagonaux il y a 20 ans.

Le véhicule qui a été le plus mis à la casse l'an dernier est la Mégane de Renault, avec 87.118 unités détruites, selon les données d'AAA Data publiées par le magazine Auto Plus. Les modèles des constructeurs français sont très bien représentés dans ce classement : la Clio de Renault est deuxième du podium avec 78.930 unités, la 206 de Peugeot complète le podium avec 44.797 unités. Le top 10 contient aussi la Citroën Xsara (34.146 unités), la Renault Twingo (28.438 unités), la Renault Laguna (26.794 unités), la Peugeot 307 (25.683 unités) et la Peugeot 306 (21.906 unités).

Les modèles français en pole position

Il faut attendre la neuvième place pour trouver le premier modèle étranger, il s'agit de l'Opel Corsa avec 17.396 unités, la Golf de Volkswagen fermant le ban avec 17.329 unités. En tout, les automobilistes français ont fait détruire 847.800 « véhicules hors d'usage » (VHU) dont la moyenne d'âge était de 20 ans, comme le confirme les références du top 10 effectivement très à la mode à l'époque. Un chiffre à comparer aux 1,69 million d'immatriculations neuves écoulées la même année.

6 voitures détruites sur 10 sont des diesel

De même, il se confirme si besoin était que le diesel était très couru dans les années 90 et 2000, puisque 61% des véhicules détruits avaient cette motorisation. Selon les chiffres d'AAA Data, 13% des automobilistes ayant mis leur voiture au rebut l'an dernier ont bénéficié de la prime à la conversion. Sur les cinq dernières années, cette mesure a été versée à 900.000 propriétaires de voiture, pour un montant de 2.700 euros en moyenne. Un coup de pouce pour acquérir un modèle moins polluant.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Près de 850.000 voitures détruites l’an dernier»

Laisser un commentaire

* Champs requis