Prestations sociales : le versement automatique expérimenté dès 2023

Par Cédric Bonnefoy Modifié le 2 septembre 2022 à 14h14
Aides Sociales Buzyn 1
20 millionsL'expérimentation du versement automatique des prestations sociales concernent 20 millions de bénéficiaires.

Dans une interview accordée au Parisien, le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe annonce l’expérimentation du versement des prestations sociales pour 2023. Mais attention, seules certaines aides sont concernées.

Faciliter les démarches

Le gouvernement s’attaque au chantier des aides de l’État. Après un été discret, le nouveau ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe, annonce dans une interview au Parisien le lancement de l’expérimentation du versement automatique des prestations sociales. Elle débutera en 2023 dans les « territoires zéro non-recours ». En clair, il s’agit d’une facilitation pour les usagers.

Plus besoin de remplir des dizaines de formulaires pour y avoir accès. Tout sera calculé automatiquement via les données collectées auprès de votre employeur et des différentes administrations. Ainsi, si vous êtes éligibles à certaine aides, elles seront versées directement sur votre compte en banque, vous n’aurez plus rien à faire.

20 millions de Français concernés

Il s’agit d’une priorité du gouvernement. Aujourd’hui, 30% des personnes éligibles aux prestations sociales ne les perçoivent pas. Soit parce qu’elles ne font pas les démarches, soit parce qu’elles ne sont pas au courant qu’elles sont éligibles. Ce taux de non-réclamation est très élevé chez les potentiels bénéficiaires du RSA, le revenu de solidarité active. Le gouvernement souhaite aussi harmoniser le versement des différentes prestations sociales avec un virement unique directement sur le compte en banque des personnes concernées.

Mais attention, cette expérimentation se limite à quelques prestations. Elle portera sur les versements du RSA, de la prime d’activité et des APL, l’aide personnalisée pour le logement. Ces trois dernières sont les principales, elles concernent 20 millions de Français. En plus de rendre le système plus simple, le versement automatique le sécurise. En effet, la mise en place du versement automatique le rend beaucoup plus compliqué à frauder.

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Aucun commentaire à «Prestations sociales : le versement automatique expérimenté dès 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis