Babysitting : La réforme des rythmes scolaires fait grimper les prix

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 19 août 2014 à 12h49

Avec la rentrée des enfants il y a également la rentrée des adultes qui reprennent, pour la plupart, leur quotidien « métro – boulot – dodo ». Et pour certains parents, notamment depuis la réforme des rythmes scolaires, cette rentrée « rime » également avec « babysitting » ; mais voilà, les prix horaires de la garde d'enfants ont augmenté selon une enquête réalisée par le site spécialisé Yoopies.

La réforme des rythmes scolaires a fait augmenter les tarifs

Benjamin Suchar, co-fondateur de Yoopies, l'explique par une augmentation de 30% des demandes de garde d'enfants que le site a enregistré dans les villes qui ont mis en place la réforme des rythmes scolaires dès 2013.

En moyenne, hors Paris qui reste un cas à part, les tarifs ont augmenté de 6,16% lorsque la réforme a concerné plus de 50% des enfants scolarisés. Ailleurs, l'augmentation a été moins nette : 3,54% selon le site. Mais d'une manière globale, là où la réforme a été appliquée, les prix ont augmenté.

Pour Benjamin Suchar, c'est simple : « la mise en œuvre générale de cette réforme en 2014 risque d'augmenter les besoins de garde » et donc, de fait, « de généraliser la hausse des tarifs de babysitting ».

Le babysitting le plus cher est en Ile-de-France

C'est sans surprise que lorsque l'on regarde les prix horaires du babysitting on trouve, en haut du classement, l'Ile-de-France. Avec une moyenne de 8,98 euros de l'heure et un pic, sur le site Yoopies, à Louveciennes (dans les Yvelines) de 10,01 euros de l'heure, la capitale et ses alentours restent les plus chers.

Au contraire, selon le site, c'est en Bretagne que le coût du babysitting est le plus bas, avec 8,01 euros de l'heure en moyenne. A noter que c'est la première année pour laquelle le site n'enregistre aucune région avec un tarif moyen en dessous de 8 euros de l'heure.

Et ce sont les parents habitant à Pornic, en Loire-Atlantique, qui sont les plus heureux : chez eux, faire garder leurs enfants ne coûte que 7,25 euros de l'heure.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Babysitting : La réforme des rythmes scolaires fait grimper les prix»

Laisser un commentaire

* Champs requis