Inflation : 5,4% en juin 2022 ? C’est ce que prévoit l’Insee

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 10 mai 2022 à 11h27
Billets Avion Cout Inflation 1
4,8%L'inflation en France en avril 2022 a atteint 4,8%.

La tendance haussière des prix à la consommation en France ne va pas se calmer avant au moins l’été 2022. Dans sa note de conjoncture, publiée le 9 mai 2022, l’Insee dévoile ses prévisions pour la fin du premier semestre 2022… et elles ne sont guère de bon augure pour les ménages. Il va falloir se serrer encore plus la ceinture.

L’inflation à plus de 5% dès mai 2022 selon l’Insee

Alors que l’institut de statistiques doit publier les données définitives de l’inflation en France pour le mois d’avril 2022, les données provisoires annonçant une inflation de 4,8%, les prévisions pour le mois de mai 2022 laissent entendre que la hausse des prix va se poursuivre. En fait, selon l’Insee, l’inflation en France va dépasser la barre des 5% dès mai 2022, atteignant 5,2%.

L’énergie va peser lourd : après avoir représenté 2,1 points de l’ensemble de l’inflation en avril 2022, elle pèsera 2,2 points en mai 2022. Une mauvaise nouvelle pour les ménages qui vont devoir faire des choix de consommation et, notamment, renoncer à l’air conditionné alors que les températures sont de plus en plus chaudes.

5,4% d’inflation en juin 2022 selon l’Insee, les prix de l’alimentation explosent

La hausse des prix à la consommation se poursuivra en juin 2022, juge l’Insee dans sa note de conjoncture. Elle atteindra alors un nouveau record depuis plusieurs décennies : 5,4%.

Outre l’énergie, qui participera à hauteur de 2,1 points à l’inflation globale d’après les données prévisionnelles, c’est l’alimentation qui va coûter de plus en plus cher. En juin 2022, l’inflation dans l’alimentation pourrait augmenter à elle seule l’inflation de 1 point.

Août 2022 : attention au coup dur pour les carburants

Les ménages ne seront par ailleurs pas épargnés durant les mois estivaux : la ristourne de 18 centimes TTC sur les carburants, en vigueur depuis le 1er avril 2022 et qui a largement participé à réduire les prix de l’énergie, va prendre fin.

Elle se termine le 31 juillet 2022, ce qui va automatiquement conduire à un bon de 18 centimes d’euro le litre de tous les carburants dès le lendemain, le 1er août. Les ménages ont tout intérêt à faire le plein juste avant, ce qui leur permettra d’économiser quelques euros.

Les vacanciers du mois d’août 2022 devront néanmoins composer avec un budget carburant qui va grimper de plusieurs dizaines d’euros selon leurs projets : il faudra compter environ 10 euros de plus par plein de carburant (pour un plein de 60 litres) en août 2022 par rapport au mois précédent.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis