Il faut suspendre toutes les négociations avec les Etats Unis

Deux millions d'échanges de données seraient espionnés chaque jour par
les américains en France.

Quand on voit avec quel acharnement les Etats-Unis veulent stopper la réforme européenne sur la protection des données, on ne peut pas s'étonner de se faire espionner par ceux qui se disent être nos partenaires. Nous devons suspendre les négociations avec les Etats Unis, nous battre pour que la législation sur la protection des données aboutisse et éteindre les caméras de Big brother !


En deux semaines, on est passé de l'exception culturelle à ce qui devient l'exception américaine ! Les autorités US sont en train de s'isoler du reste du monde. Le Parlement européen veut légiférer sur la protection des données mais est torpillé dans son action. Les groupes de pression/lobbies tentent de gangrener tous les textes et de faire courir des rumeurs menaçantes à l'égard des dirigeants européens afin d'arriver à leurs fins. C'est tout simplement le respect à la vie privée du citoyen qui est en jeu.

Les menaces


Certaines multinationales, souvent basées outre-Atlantique ont largement diffusé un message très clair au sein des instances dirigeantes : " Les règles sur la protection des données freinent l'innovation, les voter c'est mettre en péril tous vos accords commerciaux présents et futurs". Pour le dire autrement, si vous protégez les libertés individuelles des citoyens et nous empêcher de faire ce que nous voulons avec leurs données, attendez vous à des conséquences économiques. Les groupes de pression ont paralysé l'adoption de la législation.

Accords commerciaux UE-US


Hasard du calendrier (ou non...), l'Europe et les Etats Unis sont en train de négocier un accord commercial. Un accord sur le texte de protection des données incommoderait énormément beaucoup d'acteurs autour de la table mais aussi dans les couloirs avoisinants. D'ailleurs une "coalition mixte d'intérêts commerciaux transatlantiques" tente de participer aux négociations sur les nouvelles règles relatives à la protection des données précisément pour influencer le texte de lois. L'objectif est clair: vider de sa substance les règles protégeant les données personnelles du citoyen pour que l'accord commercial soit le plus facile à signer.

Beaucoup de multinationales veulent continuer à percevoir les données des citoyens, souvent à leur insu, et pour une durée illimitée: c'est tout simplement inadmissible!

Vu les dernières révélations, il ne s'agit plus seulement des données sur les citoyens...

Ceux qui reculent trahissent le citoyen européen


Ceux qui reculeraient devant la pression ou les manipulations n'ont pas leur place en tant que décideurs au sein des Institutions européennes. Il faut suspendre toutes les négociations avec les Etats Unis ! D'autre part, ces révélations rappellent à quel point une législation sur la protection des données est primordiale.


A découvrir