6 conseils pour protéger ses yeux l’été

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Delphine Southon et Clémence Leyrat Publié le 5 juillet 2022 à 15h19
Lire Livre Dehors Plage Yeux Lunettes
10%La sécheresse oculaire toucherait plus de 10% des Français.

Quel bonheur d’être en été mais cette période s’accompagne généralement des certains désagréments. Le soleil, le chlore, la climatisation sont des facteurs de sécheresse oculaire. Pour limiter les symptômes, quelques conseils sont applicables afin de soulager ses yeux.

Choisir de bonnes lunettes de soleil

Les lunettes de soleil sont indispensables pour protéger ses yeux l’été. Il est important de regarder l’indice de protection ou indice UV. Plus l’indice est élevé, plus les yeux seront protégés contre les UV.

Il faut aussi regarder la couleur des verres et notamment la catégorie de teinte des verres. Malgré qu’ils soient esthétiques, des verres trop clairs ne protègent pas assez les yeux. Les verres de catégories 0 et 1 ne sont pas conseillés. Les verres de catégorie 3 sont adaptés à une forte luminosité solaire. Ils permettent donc de bien protéger les yeux en bord de mer avec la réverbération. Toutefois, attention aux verres de catégorie 4 qui laissent passer que de 3 à 8% de lumière. Ils sont réservés à des activités où l’on est confronté à une luminosité particulièrement forte et il est interdit de conduire avec ce type de verres.

Toutefois, il faut noter que les bébés, les enfants en bas âge et les personnes aux yeux clairs sont les personnes les plus à risque au soleil. Il faut donc qu’ils aient une protection optimale. Il est essentiel de porter des lunettes de soleil dès le plus jeune âge.

Protéger ses yeux dans les transports

Avec les fortes chaleurs, nous avons tendance à mettre la climatisation. Et c’est généralement le cas dans tous les transports que ce soit la voiture, le bus, le train ou encore l’avion ! Vos yeux risqueraient de s’assécher et certains symptômes peuvent être ressentis : sensation d’oeil sec, de grains de sable, brûlures…

Quelques gestes simples peuvent vous permettre de limiter les effets de la sécheresse oculaire :

  • Mettre des larmes artificielles qui permettent d’hydrater les yeux

  • Privilégier les lunettes de vues aux lentilles de contact qui sont un facteur de sécheresse oculaire

  • Cligner des yeux régulièrement en faisant des clignements complets, cela permet d’hydrater les yeux

  • Ne pas orienter la climatisation directement sur les yeux, et la mettre à une faible intensité

Bien s’hydrater

Une bonne hydratation est essentielle pour le bon fonctionnement du corps humain mais aussi pour les yeux ! En effet, les larmes sont composées de plusieurs couches dont la couche aqueuse qui hydrate et nourrit la cornée.

Si le corps n’est pas assez hydraté, il va puiser dans les réserves pour répondre aux besoins vitaux et ce, au détriment des yeux. Il y a donc un risque de souffrir de sécheresse oculaire par déficience aqueuse, autrement dit il y a une production insuffisante de la couche aqueuse des larmes.

Avec les fortes chaleurs estivales, le corps perd de l’eau notamment à travers la transpiration. Il est donc important de compenser cette perte en buvant beaucoup d’eau ! La quantité recommandée est entre 1,5 et 2 litres par jour.

Pour plus d’informations sur l’hydratation et la sécheresse oculaire : https://masecheresseoculaire.fr/secheresse-oculaire-et-hydratation/

Avoir une alimentation saine

L’alimentation joue un rôle essentiel dans la santé des yeux. Certains aliments permettent d’avoir des apports bénéfiques pour limiter les effets de la sécheresse oculaire. Parmi ces apports on retrouve les vitamines qui contribuent au bon fonctionnement des cellules visuelles. Il y a aussi les oméga-3 qui permettent d’apporter l’huile qui est située dans les larmes, ils contribuent à l’hydratation des yeux. Et enfin, les aliments antioxydants qui sont importants car l’oxydation abîme les graisses des larmes, et des larmes de mauvaises qualités peuvent entraîner des yeux secs.

Quelques aliments estivaux bons pour les yeux :

  • Les fruits tels que le kiwi, la pastèque, les fraises et les agrumes

  • Les poissons gras : saumon, maquereau, thon…

  • Les légumes d’été : les poivrons, l’aubergine, les tomates, le concombre

  • Les fruits à coque : les noisettes et noix

Afin de vous donner des idées de recettes, vous pouvez aller sur le site www.masecheresseoculaire.fr. Vous trouverez, parmi les actualités, des recettes estivales élaborées par Antoine Gras, un chef étoilé, accompagné par le Docteur Doan, ophtalmologiste.

Se protéger du chlore et du sel de mer

Quel plaisir de se baigner l’été ! Mais attention, le chlore et le sel de mer peuvent être très agressifs pour les yeux. Ils déshydratent la cornée et entrainent un manque de larmes. De ce fait, les larmes qui permettent de protéger les yeux ne font plus barrière.

Malgré le fait que le chlore soit utilisé pour éliminer les bactéries, il y en a certaines qui sont plus résistances. Il est possible d’avoir des infections oculaires pouvant provoquer plusieurs symptômes : yeux rouges, des démangeaisons, des brûlures ou encore une sensation d’oeil sec…

Il faut donc protéger ses yeux en portant des lunettes adaptées dans lesquelles l’eau ne peut pas passer !

Limiter le temps passé devant les écrans

Les écrans sont nocifs pour les yeux et sont un des facteurs de sécheresse oculaire. En effet, lorsque l’on est devant un écran notre fréquence de clignements diminue car nos yeux sont trop sollicités.

Il faut donc penser à faire des exercices de clignements (cliquez ici pour voir un tuto). La fréquence idéale est d’un clignement toutes les 4 secondes. Cela vous permettra de maintenir vos yeux hydratés et vous ressentirez moins de symptômes.

Profitez de l’été pour vous déconnecter des écrans ou du moins limiter leur usage. Il en est de même pour les liseuses, privilégiez les livres papier avec de grosses écritures pour soulager vos yeux.

Pour plus d’informations sur les écrans et la sécheresse oculaire : https://masecheresseoculaire.fr/ecran-et-secheresse-oculaire/

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Delphine Southon, chef de produits sécheresse oculaire, Quantel Medical Clémence Leyrat, chef de projet communication digitale, Quantel Medical