Publicité : même la télé en Replay n’est plus épargnée

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 5 octobre 2016 à 9h17
Publicite Replay Internet Rattrapage Argent Nouveaute Tf1 Orange
60000 EUROSSur TF1 30 secondes de publicité en prime tiùme coûtent un minimum de 60 000 euros.

Sur la radio et la télévision, elle est chose courante depuis des décennies. La publicité a ensuite envahi Internet où elle est au centre d'une bataille entre les annonceurs et les bloqueurs de pub. Le dernier havre de paix pour celles et ceux qui ne voulaient pas voir de pubs restait la télévision de rattrapage, appelée aussi "Replay". Chez TF1 ce dernier bastion va tomber.

Des publicités ciblées en fonction du profil de l'utilisateur

Si dans sa version classique la publicité n'est ciblée qu'en fonction de la cible de l'émission (enfants, adolescents, CSP+, ménagère...) sur Internet, grâce aux cookies et à la collecte d'informations, la télévision peut être beaucoup plus ciblée. Historique de recherches, historique des visionnages, lieu de connexion... autant de données qui permettent à l'annonceur de savoir exactement qui va voir sa publicité. Et au média de mieux négocier le prix.

La télévision de rattrapage propose toutes ces options mais en France elle était encore exempte de publicité. Il n'y avait aucune réelle raison à cela et ça ne pouvait plus durer. Le Figaro fait cesser le suspens en dévoilant le projet de TF1 : la publicité sur la télévision de rattrapage qui est de plus en plus utilisée par les Français.

Orange s'allie à TF1 pour mettre de la pub dans le Replay

Pour l'instant, ce n'est qu'une phase de test pour, sans doute, voir les retours des utilisateurs et l'accueil de ce changement radical. TF1 a opté pour l'opérateur Orange, numéro 1 dans le fixe en France, pour déployer la publicité ce qui signifie que seuls les abonnés Orange seront concernés. Les abonnés des autres opérateurs auront encore, mais pas pour longtemps, la paix.

Grâce aux données de connexion, TF1 est confiant de pouvoir cibler les publicités au plus près de l'utilisateur. Publicités locales, publicités en fonction du profil socio-économique... les données personnelles seront très exploitées pour maximiser le taux de conversion de l'annonceur. Et pour faire grimper les prix du spot.

Bien évidemment, les autres groupes de télévision ne vont pas tarder à faire pareil...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Publicité : même la télé en Replay n’est plus épargnée»

Laisser un commentaire

* Champs requis