Un pull « chômeur » à 285 euros, vous en voulez ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 31 juillet 2013 à 15h11

C'est une histoire assez insolite qui trace sa route depuis ce mercredi matin 31 juillet. La marque Le Léon qui commercialise des pulls, a mis en ligne une série de pulls brodés sur lesquels sont inscrites quelques références bien françaises : « Purée-Jambon », « Rockfort », « grande-gueule », "le cassou laid"... Jusqu'ici, rien de bien méchant. Là où certains ont bloqué, c'est quand ils ont vu un des fameux pulls portant l'inscription « chômeur » ! "Chômeur", une référence française vous dites ? Les internautes s'enflamment et l'écrivent, notamment sur Twitter : ils ne comprennent pas, surtout quand ils apprennent le prix (285 euros) du produit.

La marque se défend

La réponse de la marque de pull aux internautes choqués ? Ils ne comprennent pas l'humour. Le fondateur, Léon Taieb, explique ainsi sur FTVi : "Il ne faut vraiment pas le prendre au premier degré », « au fond, on est tous un peu chômeurs ». « Tous nos produits sont à prendre au 2e, 3e ou 4e degré. On veut vraiment faire des pulls comiques, rien d'autre ». En même temps, à 285 euros le pull fabriqué au Nepal - « On aurait aimé les fabriquer en France, mais nous n'avons pas réussi à trouver un endroit qui convienne », indique, toujours sur FTVi, le fondateur de la marque - on peut quand même comprendre les vrais chômeurs qui ne trouvent pas cette blague de très bon goût.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis