Quand Facebook veut concurrencer la pub TV

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 8 août 2013 à 7h42

Le prime time du petit écran n'a qu'à bien se tenir. Voilà Facebook avec ses gros sabots qui veut le concurrencer. En effet, la firme de Mark Zuckerberg pourrait proposer aux annonceurs des spots vidéo de 15 secondes qu'il diffuserait sur son réseau. Sur une base maximum de 3 diffusions par jour, le spot coûterai ainsi jusqu'à 2,5 millions de dollars (en fonction du nombre de personnes touchés et selon le nombres de diffusion quotidienne) aux entreprises qui voudraient profiter de la visibilité qu'offre le géant des réseaux sociaux.

61% des inscrits consultent Facebook tous les jours

Cette manne pourrait venir remplir les caisses de Facebook plus rapidement qu'on ne le croit. Avec plus d'un milliard d'utilisateurs dont 61% consultent le site tous les jours, les annonceurs pourraient facilement trouver un intérêt à profiter de ce canal pour faire découvrir leurs produits et communiquer autour de leur marque.

Comparaison avec le superbowl

De son côté le HuffingtonPost US, met en parallèle cette offre avec la visibilité qu'offre la finale du Superbowl (finale de Football américain) qui est suivie par 100 millions de personnes et dont le spot TV coûte au minimum 4 millions de dollars les 30 secondes. Cela dit, cette expérience pourrait avoir quelques raté. 15% des utilisateurs de Facebook seraient quant à eux prêts à payer pour... se débarrasser des publicités, rappelle La Tribune qui explique "Sur le seul mobile, Facebook a réalisé 656 millions de dollars de recettes grâce à la publicité, au second trimestre 2013. 1,6 milliards de dollars de recettes en tout, toujours pour ce trimestre. La publicité représente alors 90 % du chiffre d'affaires de Facebook... Un véritable trésor".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis