Quels conseils pour bien vendre sa propriété viticole ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe Get Modifié le 26 novembre 2021 à 15h51
Conseils Vendre Domaine Viticole

Vous cherchez peut-être à vendre votre domaine, mas, vignoble ou châteaux. Selon son potentiel et son charme, qu’il se trouve en Provence ou dans le bordelais, veillez à ce que votre bien soit justement évalué. Voici quelques conseils pour bien vendre sa propriété viticole.

S’il est temps pour vous de céder votre domaine viticole, sachez qu’il est préférable d’être bien entouré avant de se lancer dans la vente de votre bien. Des acteurs de l’immobilier viticole peuvent vous conseiller au mieux pour vous épauler dans le processus de vente de votre bien. Ils savent également s’adapter aux contraintes du marché et sont capable de vous aiguiller de façon pertinente afin de vendre au mieux votre propriété viticole.

Bien s’entourer pour vendre sa propriété viticole

Bastide provençale, château viticole ou grande propriété, les propriétés viticoles s’arrachent à prix d’or. Vous pouvez donc être tenté de le mettre en vente après estimation de ce bien. Mais, sachez qu’il est préférable d’être accompagné par un acteur comme Vinéa pour votre propriété viticole à vendre.

Selon la localisation de votre bien, sa spécialité en agriculture biologique, les prix peuvent sensiblement varier. Les prix peuvent en effet varier de 1,5 millions à 5,5 millions d’euros selon le nombre d’hectares, l’environnement, l’appellation, les équipements ou encore la préservation du cadre. Vinéa sera à même d’évaluer rigoureusement combien vaut réellement votre bien comparé au marché. Le réseau d’agences spécialisées dans la vente de biens viticoles a plus de 30 ans d’expérience et a vendu plus de 500 domaines viticoles. Ils sont devenus experts en s’implantant dans des régions clés comme le bordelais. Le vendeur a souvent besoin d’une expertise et d’une aide pour rassembler les documents nécessaires à la vente de leur bien.

Quels critères sont les plus regardés par les acheteurs ?

De leur côté, les acheteurs sont généralement bien renseignés et optent bien souvent pour des réseaux d’agences spécialisées qu’ils trouvent rassurant lors de cet achat important. Ils souhaitent investir dans la pierre, changer d’activité ou ont tout simplement le goût de la vigne. Ils sont très attentifs aux bilans ainsi qu’à la capacité de production de la propriété viticole. Ils vous demanderont très certainement ces chiffres afin de pouvoir évaluer le potentiel de votre bien. Ils regarderont les résultats et le chiffre d’affaires de votre domaine viticole. Ils vérifieront le casier viticole dans lequel figurent, le cépage, l’appellation, les années de plantation des vignes ou encore les parcelles de vignes en question.

Les acheteurs poseront également de nombreuses questions concernant l’état des bâtiments ainsi que des équipements à disposition (cuves, matériel de production et d’embouteillage). Ils pourront ainsi évaluer le montant des travaux à venir. Si vous êtes décidé à vendre, vérifiez l’état de la production de votre domaine des années précédentes. Combien de bouteilles avez-vous vendues les cinq dernières années et combien sont encore en stock actuellement ? Les acheteurs seront curieux de connaître si vous avez également été régulièrement victime de grêle, de feux ou de maladie de la vigne.

Laisser un commentaire

* Champs requis