La RATP lance des bus à impériale pour visiter… New York

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 14 mai 2014 à 14h11

Le mélange des genres ! RATP Dev, une filiale de l’entreprise de transports parisiens a lancé ce mercredi 14 mai une flottille de bus à impériale proposant aux touristes de visiter la Grosse Pomme, via deux itinéraires à travers les quartiers de la ville américaine.

Hors de question que la RATP soit réservée exclusivement aux Parisiens et Franciliens !

Quinze bus de la RATP pour visiter New York

L’entreprise de transports parisiens vient donc de lancer ce mercredi 14 mai une flottille de 15 bus à impériales, proposant deux circuits touristiques aux visiteurs de New York. C’est en fait RATP Dev, une filiale du groupe, qui a inauguré ce nouveau mode de transport dans Big Apple. Ces bus devraient permettre aux touristes de visiter tous les quartiers de la ville pour 39 dollars la journée, soit 28 euros.

La RATP déjà bien implantée aux Etats-Unis

Ce n’est pas la première fois que la RATP vit le rêve américain. L’entreprise possède déjà deux filiales, Mc Donald Transit Associates Inc. et The Fullington Auto Bus Company, proposant des lignes de transports dans une quinzaine d’Etats comme le Texas, la Caroline du Nord et la Floride. RATP Dev connait de fait un développement impressionnant depuis sa création en 2009.

200 000 personnes espérées pour la première année

Avec ses bus new-yorkais, RATP Dev vise une fréquentation de 200 000 personnes pour la première année. Environ soixante salariés devraient assurer le bon fonctionnement de ces lignes de bus. « Le lancement de ces lignes touristiques va conforter notre développement aux Etats-unis, tout en nous permettant d’y diversifier notre gamme d’activités » a précisé à ce sujet François-Xavier Perin, président du directoire de RATP Dev.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.