Réalité Virtuelle : payer en faisant « oui » de la tête ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 octobre 2016 à 8h39
Ali Baba Paiement Hochement Tete Innovation Realite Virtuelle
4 MILLIARDS $Le marché de la réalité virtuelle devrait peser 4 milliards de dollars en 2018.

Il n'y a pas que les Américains qui s'intéressent de très près à la réalité virtuelle. Alors que Sony sort son casque de réalité virtuelle pour sa Playstation 4, le PlayStation VR lançant définitivement la révolution dans les jeux vidéo, le géant du e-commerce chinois AliBaba s'intéresse à une solution un peu particulière pour permettre à ses clients de payer... en hochant la tête.

Le paiement en réalité virtuelle pour 2016 en Chine ?

AliBaba, l'Amazon chinois, s'intéresse à la réalité virtuelle depuis des années et est assez avancé sur le sujet. Surtout sa branche financière qui espère lancer un nouveau système de paiement fonctionnant sur la réalité virtuelle dès la fin de 2016. VR Pay devrait permettre aux clients du groupe de payer tout en utilisant cette nouvelle technologie.

Les nouveaux systèmes de paiement sont au centre de la stratégie d'AliBaba pour rester l'acteur majeur du e-commerce en Chine. Le groupe a récemment lancé son système de paiement par selfie, un système qu'espèrent déployer plusieurs banques partout dans le monde et qui permet d'améliorer la sécurité : aucun code ni aucune donnée de carte de crédit ne sont utilisés. La reconnaissance faciale est au centre de ce système biométrique.

Payer en hochant la tête pour ne pas enlever le casque

Quand il s'agit de la réalité virtuelle, pour l'instant, les hommes doivent porter un casque. Celui-ci leur permet de rentrer dans le monde virtuel mais, de fait, ils sont en dehors du monde réel. Pour payer par carte bancaire, c'est un problème : il faudrait alors enlever le casque pour vérifier le numéro de carte et le code de sécurité afin de les rentrer dans le magasin virtuel.

Selon Reuters, AliBaba aurait trouvé une solution : faire payer les clients en les faisant hocher de la tête. En couplant la reconnaissance faciale avec le mouvement de haut en bas de la tête signifiant internationalement "oui", le groupe espère permettre aux utilisateurs du VR Pay de payer sans devoir vérifier leurs numéros de carte bancaire.

Une technologie que pourraient utiliser toutes les entreprises déployant la réalité virtuelle. Idéal, par exemple, pour des paiements au sein d'un jeu vidéo...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Réalité Virtuelle : payer en faisant « oui » de la tête ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis