L’Espagne fait chuter les bourses européennes

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 23 juillet 2012 à 12h13

Après la Grèce, voici que l’Union Européenne doit trainer un nouveau boulet avec l’Espagne. En récession, le pays affiche un taux de chômage record, près de 25 % de la population, soit pire encore qu’en Grèce. C’est le taux de chômage le plus élevé des pays industrialisés.

Conséquence, personne ne veut des bons du Trésor espagnol, qui se négocient à plus de 7,5 % rendant leur poids, la charges des intérêts, insupportable pour une économie déjà à genoux. Techniquement, l’Espagne est contrainte d’emprunter pour boucler ses fins de mois, alors que le bon sens commanderait d’arrêter de créer de nouvelles dettes qui aggravent encore plus la situation du pays à moyen et long-terme. Mais cela voudrait dire alors une cure d’austérité qui n’aurait rien à envier à la Grèce, avec comme première mesure d’urgence, un cutt-off des salaires des fonctionnaires de 25 %.

Conséquence de la situation explosive de l’Espagne, les bourses européennes s’effondrent. Première d’entre elle, la bourse de Madrid chutait de plus de 5 % à la mi-journée, moins pourtant que celle d Athènes (-6%), et autant que celle de Milan. Le fait que les trois pays les plus frappés par la crise de la dette soient aussi ceux dont les bourses sont les plus touchées n’est pas du au hasard…

A la mi-journée toujours, Paris chute de plus de 2 %, Francfort de 1,75 % et Londres de 1,6 %.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis