Réforme des APL : dernières étapes avant le nouveau calcul en janvier 2021

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 novembre 2020 à 9h40
Apl Baisse Loyers 1
1,2 MILLIARD €Le gouvernement espérait économiser 1,2 milliard d'euros par an avec la réforme des APL.

Elle a traîné dans les couloirs et les cartons du gouvernement et du Parlement durant des années, elle aura finalement réussi à se concrétiser, au plus grand dam des locataires. La réformes des Aides Personnalisées au Logement (APL) entrera bel et bien en vigueur le 1er janvier 2021. Les bénéficiaires en seront prévenus dans le courant du mois de décembre 2020.

Plus de la moitié des bénéficiaires verront leurs aides modifiées

Le changement, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2021, touchera, selon le gouvernement, près de 60% des bénéficiaires des APL : le montant de leurs aides va soit augmenter, soit baisser. Et, potentiellement, il y aura plus de chances qu’il baisse : la réforme vise essentiellement à faire faire des économies au gouvernement, même si la crise sanitaire aura fortement réduit les sommes que l’État pourra récupérer.

L’ensemble des 6,6 millions de bénéficiaires des APL en France recevra, entre fin novembre et décembre 2020, un courrier lui expliquant les changements à venir et, surtout, le nouveau mode de calcul. En outre, dès le 4 janvier 2021, sur le site de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF), l’organisme qui verse les APL comme de nombreuses autres aides en France, il sera possible de trouver un nouveau simulateur pour les personnes qui voudraient demander les APL en 2021 et qui, de fait, seront soumises au nouveau mode de calcul.

Les économies pour l’État divisées par deux à cause de la crise sanitaire

Le changement majeur pour le calcul des APL consiste à prendre en compte les revenus en cours du ménage, grâce notamment au prélèvement à la source, plutôt que les revenus de l’année N-2 comme c’était le cas avant. Ainsi faisant, l’aide évolue régulièrement, à la hausse ou à la baisse, selon la situation exacte du ménage bénéficiaire.

Si certains ménages pourraient être gagnants de cette réforme, l’objectif du gouvernement est bien de faire des économies… et donc de distribuer, au total, moins d’aides. Initialement, la réforme devait permettre chaque année environ 1,2 milliard d'économies. Mais la crise de la Covid-19 étant passée par là et ayant lourdement affecté les revenus de certains ménages, ce montant a été revu à la baisse et est estimé entre 500 et 700 millions d’euros pour 2021.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Réforme des APL : dernières étapes avant le nouveau calcul en janvier 2021»

Laisser un commentaire

* Champs requis