Renault va ouvrir son « ElectriCity » à Douai

Par Olivier Sancerre Modifié le 8 juin 2021 à 12h23
Renault Douai Electricity 1
400.000Le site de Douai doit produire 400.000 véhicules chaque année.

C'est à Douai, dans les Hauts-de-France, que Renault va installer son « ElectriCity ». Une nouvelle entreprise entièrement dédiée à la production des véhicules 100% électriques de la marque, ainsi que des batteries.

Le tout-électrique, c'est l'horizon des constructeurs automobiles en Europe. Poussés par une demande toujours plus forte et par des réglementations européennes de plus en plus contraignantes, ils n'ont guère le choix, ce qui oblige à des investissements et un nouveau dispositif industriel. Renault va ainsi créer son « ÉlectriCity » à Douai, dans le Nord, un site qui regroupera les activités de l'entreprise liées à l'électrique. Ce pôle électrique devra booster la compétitivité de Renault face à une concurrence qui ne manque pas d'atouts.

Production 100% électrique

Le site de Douai produit actuellement les Scénic, Talisman et Espace. À très court terme, l'usine va devenir 100% électrique, avec en ligne de mire l'assemblage de la Megane-e qui sera sur les routes l'année prochaine, puis ce sera le tour de la future R5 modernisée. À cette ligne de production va s'ajouter les sites de Maubeuge, qui produit la Kangoo, et celui de Ruitz (boîtes de vitesse). À terme, le site devra produire 400.000 véhicules chaque année.

Synergies et économies

Par ailleurs, ElectriCity va aussi assembler des batteries en partenariat avec le groupe chinois Envision. L'entité de Douai sera dirigée par Luciano Biondo, l'ancien patron de l'usine Toyota de Valenciennes. L'ambition de Luca de Meo, le directeur général de Renault, est de multiplier les synergies entre les différents sites regroupés dans un même lieu. Des synergies synonymes d'économies, ce qui n'est pas négligeable dans un contexte où le constructeur cherche à regarnir ses marges. Le projet doit encore recevoir l'aval des syndicats, mais la CFDT ainsi que la CFE-CGC ont déjà donné leur feu vert.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Renault va ouvrir son « ElectriCity » à Douai»

Laisser un commentaire

* Champs requis