SNCF : si les trains sont en retard, c’est parce que vous oubliez vos valises !

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 novembre 2021 à 11h08
Sncf Coronavirus Billet Prix
30 MILLIARDS €Le groupe SNCF a enregistré un chiffre d'affaires de 30 milliards d'euros en 2020.

La ponctualité des trains est probablement une des critiques les plus récurrentes qui est faite à la SNCF, avec les diverses grèves des cheminots. Retards plus ou moins importants, trains supprimés… les voyageurs sont parfois pris au piège. Mais selon une étude réalisée par la SNCF elle-même concernant ces retards… les voyageurs en sont les principaux responsables.

Les bagages abandonnés : première source de retard des trains

Certes, il y a les pannes, il y a les accidents de voyageurs, il y a les grèves ou encore les animaux sauvages percutés… mais ce ne sont que des problèmes secondaires pour la SNCF quand il s’agit de respecter ses horaires. Le problème principal ? Les voyageurs étourdis qui oublient leurs bagages. Or, ces oublis qui peuvent paraître anodins pour les concernés impliquent des mesures drastiques de sécurité à cause de la menace terroriste : évacuation des gares, intervention des forces de l’ordre, arrêt du trafic…

En 2021, selon les données de la SNCF dévoilées par VRT, près de 9.000 trains ont été impactés à cause d’un bagage abandonné, et près de 1.000 trains ont été abandonnés. « Nous comptons de 30 à 40 gros incidents par semaine », souligne au média spécialisé Alain Krakovitch, directeur de Voyages SNCF.

Les retards à la SNCF explosent depuis trois ans

Résultat : le média spécialisé VRT (Ville, Rail et Transport) dévoile des retards en forte hausse depuis des années, et même durant la pandémie malgré l’arrêt de la circulation des trains et des voyageurs.

Ainsi, sur l’ensemble de 2018, selon la SNCF, 225.000 minutes de retards cumulés ont été enregistrées, l’équivalent de 3.750 heures. En 2020 ? C’est encore plus : 289.000 minutes. Et en 2021, c’est la catastrophe : en date du 1er novembre 2021, ce sont plus de 500.000 minute de retards cumulés que la SNCF déplore, soit plus de deux fois plus que sur l’ensemble de 2018 et l’équivalent de plus de 8.330 heures de retard, tous trajets et trains confondus.

Des chiffres impressionnants qui ne correspondent qu’aux retards liés aux bagages abandonnés… retards auxquels il faut ajouter toutes les autres causes qui ne sont pas analysées ici.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «SNCF : si les trains sont en retard, c’est parce que vous oubliez vos valises !»

Laisser un commentaire

* Champs requis