Le secteur événementiel est-il en danger suite au retrait des assurances ?

Par Emmanuel Naudin Publié le 23 décembre 2021 à 16h17
Echappement Immunitaire Omicron Covid19
200 MILLIONS €Les annulations d'événements auraient fait perdre à Alianz près de 200 millions d'euros au premier trimestre 2020.

L’année 2020 a été marquée par l’annulation de la quasi-totalité des évènements du fait de l’épidémie de COVID-19, frappant particulièrement les secteurs de la musique, du sport, et des festivals. Alors que peu à peu, un retour « à la normale » des évènements se profile au rythme de l'évolution de la pandémie et des mesures gouvernementales, le secteur de l’événementiel devrait en ce sens bénéficier d’un soutien sur mesure de l’État.

Toutefois, la réouverture reste difficile pour l’ensemble du secteur, et cela est principalement lié aux assurances.

L’annulation des événements a, en 2020, représenté l’une des spécialités de l’assurance les plus impactées par la pandémie. S’il est difficile pour le moment de mesurer les pertes totales du marché en 2021, certaines sources indiquent qu’elles pourront atteindre plusieurs milliards de dollars.

Allianz a enregistré des pertes de l’ordre de 200 millions d’euros en annulation, uniquement au premier trimestre 2020, tandis que Liberty Mutual déclare que la moitié des 529 millions de dollars de pertes liées au coronavirus au deuxième trimestre étaient dues à des annulations d’événements.

Il n’y a donc rien de surprenant à ce que le marché de l’annulation d’événements affiche désormais un tout autre visage. En l’absence de soutien gouvernemental, toute couverture exclut l’annulation liée à la pandémie ; et obtenir une couverture annulation plus étendue devient également de plus en plus délicat. Un retrait de capacités se traduit par le fait que les prix – qui étaient déjà élevés – sont de plus en plus prohibitifs pour de nombreux souscripteurs de polices potentiels. L’impact sur le secteur de l’événementiel pourrait être titanesque.

La partie émergée de l’iceberg

Si l’avenir de ce marché est potentiellement en péril, l'enjeu se révèle plus large, mettant en lumière l’importance de l’assurance pour la société et pour l’économie en général. Tant de choses que nous prenons pour acquises reposent sur l’assurance ; lorsque celle-ci disparaît, les conséquences sont significatives.

Le monde est confronté à des risques toujours plus complexes, dont beaucoup ne correspondent pas précisément aux modèles commerciaux traditionnels des assureurs – à l'image des risques liés aux cybermenaces. Si les acteurs du secteur ne parviennent pas à trouver des solutions, cela pourrait remettre en question l’utilité même des assureurs au sein d’une économie moderne.

Actuellement, les difficultés rencontrées dans le domaine de l’événementiel ne sont que la partie émergée de l’iceberg ; le secteur doit se montrer proactif afin de faire partie de la solution. Il n’y a pas de recette miracle. Tous les acteurs doivent faire preuve de créativité, s’engager aux côtés de toutes les parties prenantes et mettre à contribution les dernières technologies pour engager judicieusement des capitaux dans ce domaine.

Ce qui est certain, c’est que le marché de l’assurance dispose d’options pour répondre à ces défis et permettre au marché d’aller de l’avant, et ce malgré la complexité grandissante des risques. Les difficultés actuelles que rencontre le domaine de l’annulation d’événements ne sont qu’un exemple de la manière dont les choses peuvent se dérouler, mais il y en aura bien d’autres.

RVP Sales, Southern Europe, Guidewire

Aucun commentaire à «Le secteur événementiel est-il en danger suite au retrait des assurances ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis