La retraite à 60 ans ? Un manque de solidarité, pour Wolfgang Schäuble

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure Japiot Modifié le 13 juin 2012 à 8h29

« En Europe, nous avons décidé d'adapter nos systèmes de protection sociale à l'évolution démographique. Nos pays sont tous vieillissants », a expliqué Wofgang Schäuble, ministre allemand des Finances, dans un entretien publié ce mercredi par le quotidien italien La Stampa. « Mais la décision du président Hollande d'abaisser l'âge de la retraite ne correspond pas à cette décision. »

En effet, le nouveau dispositif prévoit que les Français ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et ayant entre 41 et 41,5 ans de cotisations pourront cesser de travailler à 60 ans, sans attendre les 62 ans prévus par la réforme précédente. Wolfgang Schäuble enfonce le clou : « Le gouvernement allemand et l'Allemagne sont disposés à plus de solidarité », mais « la solidarité des autres - et même des Grecs - commence avec le respect de ses propres engagements ».

Aucun commentaire à «La retraite à 60 ans ? Un manque de solidarité, pour Wolfgang Schäuble»

Laisser un commentaire

* Champs requis