Rock star… ça eut payé

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Time To Sign Off Modifié le 31 janvier 2013 à 6h00

L'Adami (société d'administration des droits des artistes et musiciens interprètes) publie une étude (à retrouver sur ChartsinFrance.net) faisant le point sur la rémunération de nos chanteurs favoris (ou non). Franchement, c'est moins bien que chez Goldman Sachs.

Pour un CD (but who's buying these anymore ?), le reversement aux artistes s'étale entre 6,4% et 9,7% (plus vous vendez, plus gros est le pourcentage). En moyenne, cela représente 1€ par CD. Si vous téléchargez l'album, les pourcentages touchés par vos idoles sont plus faibles encore : de 5,1 à 7,7%.

Mais c'est surtout iTunes qui se révèle un mauvais deal pour Johnny, Cabrel et consorts : ils ne touchent que 4,7% sur chaque morceau acheté, soit 0,04€… Il faut en vendre du Que je t'aime/La Dame de Haute-Savoie pour se payer son pavillon de Los Angeles ou sa cabane au fond du jardin.

Le streaming offre-t-il aux artistes un moyen de se refaire ? Pas sûr. D'après l'étude, nos copains de chez Deezer (ou leurs concurrents de chez Spotify) payent entre 0,0001€ et 0,004€ par écoute (selon la formule d'abonnement du consommateur).

Top 3 des chanteurs français les mieux payés en 2012 : Mylène Farmer (3M€), David Guetta (3,1M€), Johnny Hallyday (7,6M€)

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Time To Sign Off, c'est le mail qu'il faut lire tous les soirs en quittant le travail (ou sur le chemin du retour pour rentrer chez vous) afin d'animer vos dîners ou de briller le lendemain devant la machine à café ! 

Laisser un commentaire

* Champs requis