Hausse des salaires : En réponse à Monsieur Gérald Darmanin

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Sophie de Menthon Publié le
Salaire Inflation Baisse 1
5,6%L'inflation, en septembre 2022 a atteint 5,6% sur un an.

Le ministre de l’intérieur, a exhorté les patrons à augmenter les salariés, en résumé, pour maintenir l’ordre public ! « Une partie des patrons se rémunère et cette rémunération est disproportionnée par rapport à ce que touche une partie des salariés » déclare le ministre à l’antenne (RTL, mardi 18 octobre 2022).

Une leçon de morale intempestive qui semble vouloir remettre en cause l’éthique du système de rémunération en France. Voici donc les patrons pointés du doigts, en victimes expiatoires des troubles sociaux.

De la même façon, les entrepreneurs de France exhortent-t-ils le ministre de l’intérieur à assurer un ordre public qui n’existe plus ! « Quand on est sensible à la sécurité de son peuple » comme le précise le ministre.

« Les entrepreneurs du mouvement ETHIC, estiment que chacun doit rester dans son rôle et assurer sa fonction du mieux qu'il le peut, c’est le cas des chefs d’entreprise depuis maintenant 3 ans » précise Sophie de Menthon. Rappelons que c’est le mouvement ETHIC au moment des Gilets Jaunes qui a proposé la prime de complément de salaire intitulée pour d’obscures raisons, Prime Macron : 1000 euro versés par l’Entreprise, 1000 euros dans la poche du salarié.

Les entreprises françaises sont les plus taxées au monde, ce qui est évidemment la cause essentielle de certains salaires perçus à juste titre comme insuffisants. Entre le CAC40, l’agriculteur, le boulanger, l’agence de pub et l’hôtel restaurant… Les salaires dépendent de la conjoncture et du chiffre d’affaires réalisé. Rappelons que la moyenne du salaire du chef d’entreprise en France est de 3580 euros selon l’INSEE.

En 2022, 45,2% de notre richesse nationale sont prélevées en impôts, taxes et cotisations. * Faut-il défiler dans la rue pour empêcher cela ? C’est ce que finissent par se demander les chefs d’entreprise.

Les Français eux, ont compris (sondage : OpinionWay) que leur pouvoir d’achat ne dépend qu’à 18% de leur patron. Le reste étant fonction du gouvernement et de la conjecture économique. Dont acte.

*IFRAP, La Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques.

Laisser un commentaire

* Champs requis