Sanofi chute en bourse après l’abandon d’un médicament contre le cancer du sein

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 17 août 2022 à 18h25
Thermometer 1539191 1920
38 milliards d'eurosSanofi a généré un chiffre d'affaires de 38 milliards d'euros en 2021.

Le laboratoire français a annoncé la fin du développement clinique de l’amcenestrant, contre le cancer du sein.

Des essais cliniques peu probants

« Sanofi met un terme au programme mondial de développement clinique de l'amcenestrant », a annoncé le groupe pharmaceutique français dans un communiqué mercredi 17 août 2022. Directement après cette annonce, le groupe a chuté de 5% à la Bourse de Paris. L’amcenestrant avait pour objectif de lutter contre les cancers du sein. Mais des essais cliniques peu probants obligent le géant pharmaceutique à jeter l’éponge.

Si l’abandon du développement de cette molécule ne représente rien pour le grand public, elle est vue d'un bien moins bonne œil par les investisseurs. En effet, le groupe a chuté de plus de 15% à la Bourse de Paris entre juillet et la mi-août 2022. Pourtant, les ventes d’amcenestrant auraient été anecdotiques dans le chiffres d’affaires de Sanofi, soit 350 millions d’euros prévus pour 2027 contre 38 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2021. Mais les marchés financiers digèrent mal le fait que Sanofi ait délaissé des marchés plus prometteurs, comme la lutte contre le diabète notamment, pour se focaliser dans la lutte contre le cancer.

De nombreuses inquiétudes

Mais pour les investisseurs, l’arrêt du développement de l’amcenestrant n’est pas la seule inquiétude. En effet, l’arrêt de ce médicament n’est pas le premier de l’année. Si les investisseurs n’avaient rien dit à propos de l’arrêt de la recherche d’un vaccin contre le Covid, la suspension des essais cliniques d’un médicament contre la sclérose en plaques, le Tolebrutinib. Pour de nombreux investisseurs, seul le Dupixent semble porter le groupe vers le haut et ils s’inquiètent de la possibilité pour Sanofi de développer d’autres traitements qui marchent.

En outre, le groupe va également être confronté à des procès aux États-Unis dans le cadre d’une enquête sur le Zantac. Ce dernier est un médicament censé lutter contre les brûlures d’estomac. Or, en se décomposant, le Zantac libérait un composant cancérigène dans l’organisme. De nombreuses personnes accusent donc Sanofi d’être responsable de leur cancer. Les investisseurs s’inquiètent donc des conséquences que pourrait avoir ce procès sur le groupe pharmaceutique.

Laisser un commentaire

* Champs requis