Santé : les dépassements d’honoraires ? Pour payer les robots !

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 12 juillet 2012 à 3h13

"... Les dépassements d'honoraires aujourd'hui sont devenus indispensables. Il faut savoir par exemple que ce sont les dépassements d'honoraires qui permettent de payer les robots. Les robots, c'est un grand progrès pour les cancers de la prostate, les cancers du rein, des interventions de chirugie dans d'autres domaines. Il faut savoir que sans dépassements d'honoraires dans le secteur libéral, il n'est pas possible de payer tout le matériel et tous les frais supplémentaires des robots.

[...] La population trouve normal d'aller au spectacle, d'aller voir des matchs de foot, savent les rémunérations que peuvent toucher des artistes ou des joueurs de football et ne trouvent pas normal que les praticiens qui interviennent sur eux n'aient pas des rémunérations qui soient en relation avec la responsabilité qu'ils ont, et avec l'importance qu'ont ces actes pour leur vie".

Jean Marty, président du Syngof, le syndicat des gynécologues obstétriciens français, interviewé par France Info, tentant déséspérément de justifier les 2,4 milliards d'euros de dépassements d'honoraires enregistrés en 2011 en France, un record historique.

Pour écouter l'interview complète de Jean Marty sur France Info, cliquez ci-dessous.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Santé : les dépassements d’honoraires ? Pour payer les robots !»

Laisser un commentaire

* Champs requis