Santé : le cerveau peut fonctionner après l’arrêt du coeur

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 13 mars 2017 à 11h01
Intelligence Artificielle Cerveau Machine Homme
3Si le coeur s'arrête plus de trois minutes c'est la mort cérébrale.

Le coeur s'est arrêté de battre, mais le cerveau, lui, a continué de fonctionner pendant un temps bien plus long que prévu, contre toute attente.

Mort, mais en vie

C'est à cette surprenante découverte qu'ont assisté des médecins d’une unité de soins intensifs canadienne.

Après avoir « désactivé » quatre patients en phase terminale, l’un d’entre eux a montré une activité cérébrale persistante jusqu’à dix minutes après avoir été déclaré cliniquement mort. Loin du délai de trois minutes généralement acquis.

Une erreur ?

Ce patient, un homme âgé de 67 ans, a semblé produire le même type d’ondes cérébrales qui sont généralement observées en état de sommeil profond, comme l'explique le site sciencespost.fr.

Peut-être que la poursuite de cette activité cérébrale plusieurs minutes après que le cœur ait cessé de battre est le fruit d'une erreur ou d'un dysfontionnement des machines l'ayant mesurée. Mais rien ne semble l'indiquer, après vérifications répétées des médecins.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Santé : le cerveau peut fonctionner après l’arrêt du coeur»

Laisser un commentaire

* Champs requis