Michel Sapin : les chiffres du chômage en septembre « ne seront pas bons »

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 13 décembre 2022 à 20h41

Le ministre du Travail semble développer un certain talent pour le comique de répétition.

Invité ce mercredi de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, Michel Sapin a annoncé que les chiffres du chômage, qui doivent être annoncés jeudi à 18h, "ne seront pas bons". Et devinez la cause ? Toujours ce fameux bug SFR ! A croire que l'opérateur est responsable de l'augmentation des personnes sans emploi en France.

SFR encore responsable des chiffres du chômage

Pour le ministre du Travail, en revanche, cela n'a rien de caustique. Et il s'en explique. "Le bug du mois d'août qui a donné un effet faussement positif donnera cette fois-ci un effet faussement négatif" a-t-il déclaré au micro d'Europe 1. Rappelez-vous, en septembre dernier, le gouvernement avait annoncé une baisse de 50 000 chômeurs, et s'en était franchement réjoui. Et pour cause, du jamais vu ! Seulement après vérification, ce chiffre était en fait moitié moins important que prévu, du fait de la fameuse panne SFR (lire ici).

"La tendance est au ralentissement du chômage"

Michel Sapin s'est également justifié sur les plans sociaux qui secouent actuellement le pays breton. Se voulant rassurant, il a notamment déclaré qu'il ne faut pas "confondre les drames locaux et la montée du chômage", toujours en martelant que "la tendance est au ralentissement du chômage".

Enfin, le ministre du Travail est revenu sur le bide des contrats de génération dont le nombre signé est finalement bien moins important que celui prévu par le gouvernement (lire ici). Pour lui, "ce n'est pas un échec" puisque "ça marche extrêmement bien dans les petites entreprises". Le problème se pose, en revanche, pour les entreprises de 50 à 300 salariés, mais également les grandes entreprises. "Il faut attendre pour que la mesure porte pleinement ses fruits" a-t-il également prévenu.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Michel Sapin : les chiffres du chômage en septembre « ne seront pas bons »»

Laisser un commentaire

* Champs requis