Le « SeaOrbiter », l’observatoire marin du futur

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Not Like The Others Publié le 10 janvier 2014 à 9h41

Au printemps démarrera le chantier du « SeaOrbiter », observatoire marin futuriste. De nombreux champs d’application sont concernés par le projet qui veut être l'équivalent marin des stations spatiales d'observation.

Le « SeaOrbiter » devrait prendre la mer en 2016. Le projet est faramineux « est une bouée géante dont le flotteur est immergé à 12 mètres de profondeur » résume l’architecte du projet et océanographe Jacques Rougerie. Ce passionné a déjà réuni la majeure partie des 35 millions d’euros nécessaires au projet. Grâce à un consortium d’industriels et de marques partenaires le chantier débutera au printemps 2014.

Le bâtiment est novateur à tous les niveaux. D’abord pour les spécialistes de l’étude en milieu marin il révolutionne les conditions de travail. Ceux-ci passeront plus de temps à bord, « l’équipage pourra ainsi travailler 80 % du temps qu’il passe en mer, contre 30 % sur un navire océanique conventionnel. »

Lire la suite sur Not Like The Others

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Not Like The Others (NLTO) est le magazine pour hyperactifs distingués.

Aucun commentaire à «Le « SeaOrbiter », l’observatoire marin du futur»

Laisser un commentaire

* Champs requis