23 000 euros d’amende à… 4 ans !

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 18 mai 2012 à 18h34

Excès de vitesse à répétition, péages non-acquittés, stationnements irréguliers, voiture maintenue en circulation sans contrôle technique… Un très beau palmarès pour un enfant de 4 ans !

Non vous ne rêvez pas ! Et pourtant il y a une explication. Une famille de Cannes a profité d’une faille du Code de la route en mettant leur voiture au nom de leur fils. C’est autorisé par la loi. En effet, depuis le 5 novembre 1984, un arrêt ministériel autorise l’immatriculation d’un véhicule à un mineur. A l’origine le législateur visait les jeunes en conduite accompagnée.

Titulaire de la carte grise, c'est donc le garçonnet qui doit être poursuivi pour les 70 infractions répertoriées à son actif.
Contraint de prononcer une relaxe à l’encontre des parents, le juge n'a cependant pas épargné l’ardoise de 23 138 euros d’amendes que le jeune " Fangio " devra règler...à 4 ans ! Pas pénalement responsable et encore moins solvable, reste à savoir qui paiera à sa place ! Merci papa, merci maman ! Il s’agit en tout cas d’une nécessaire disposition législative à inscrire sur la liste de l’Assemblée à élire en juin !

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis