Sécurité routière : la France quadrillée par les radars

Par Olivier Sancerre Modifié le 9 octobre 2016 à 13h51
Securite Routiere Radars 1
844 MILLIONSLes amendes des radars vont générer 844 millions d'euros en 2017.

Les chiffres de la sécurité routière pour le mois de septembre sont catastrophiques. Le nombre de morts sur les routes a progressé de 30% d'une année sur l'autre. La solution des pouvoirs publics pour remédier à cette hécatombe ? Toujours plus de radars.

D'après le projet de loi de finances 2017 consulté par Les Echos, l'État entend installer 150 radars supplémentaires sur les routes de France, dont des radars capables de distinguer les vitesses des camions et des véhicules particuliers, mais aussi des modèles double-sens et des radars autonomes. Sont notamment visées les zones accidentogènes comme les chantiers.

Des radars en plus pour réduire les accidents…

Ces 150 unités supplémentaires vont porter le nombre de radars à 4 600 l'année prochaine, et ce n'est pas terminé puisqu'une centaine d'unités en plus sont prévues pour 2018. En tout, les automobilistes devront surveiller 4 700 radars d'ici deux ans. Ils devront aussi faire attention à leur portefeuille, car les amendes générées par tous ces dispositifs automatisés vont rapporter encore plus.

… et augmenter le nombre d'amendes !

L'État s'attend ainsi à récolter 844 millions d'euros d'amende en 2017, contre 672 millions cette année. Une hausse de 25% des recettes donc, un record depuis l'installation des premiers radars en 2002 ! Mais l'objectif est surtout de réduire le nombre de morts sur les routes à 2 000 à l'horizon 2020. Une gageure, quand on sait qu'il y a eu 3 461 personnes ayant perdu la vie sur les routes en 2015.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Sécurité routière : la France quadrillée par les radars»

Laisser un commentaire

* Champs requis