42 % des médecins spécialistes de France pratiquent le dépassement d’honoraires

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 27 juin 2013 à 4h00

Le nombre de médecins, libéraux, qui facturent leurs honoraires à des tarifs bien supérieurs à ceux de la Sécurité sociale est de plus en plus important.

Selon les chiffres de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie, fin 2012, environ 23 000 médecins, soit 42,4 % des médecins libéraux, pratiquaient les dépassements d'honoraires. Une proportion qui ne cesse d'ailleurs d'augmenter. En 1985, "seulement" 30 % d'entre eux pratiquaient les dépassements tarifaires…

Les médecins spécialistes sont de plus en plus chers


Le chiffre est encore plus impressionnant si l'on se penche sur les spécialités, une par une. Ainsi dans certains domaines, il devient de plus en plus difficile, voire parfois impossible de se faire soigner par un médecin libéral facturant au tarif sécu. Par exemple, 56 % des ophtalmologues, 59 % des ORL, 65 % des gynécologues et plus de 79 % des chirurgiens font payer leurs consultations, et a fortiori, leurs opérations, bien plus cher que les prix fixés par la Sécu.

Le taux de leurs dépassement d'honoraires est passé de 30 à 55 % en moins de 20 ans


Ce qui change, outre cette augmentation du nombre de médecins, c'est l'importance de l'augmentation en question. En 2012, le taux du dépassement représentait 55,9 % de plus que le tarif Sécu, contre 56,1 % en 2011. Une légère baisse certes, mais qui perd tout son sens quand on sait que le dépassement d'honoraires était encore inférieur à 30 % du tarif de la Sécurité sociale en 1995...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis