Sénégal : l’ARTP menace de sévir

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 9 octobre 2012 à 2h42

sénégalais Le Populaire : « L'Artp, sur la base de ses propres enquêtes, a constaté une persistance de la dégradation de la qualité de services». Il menace les opérateurs : «Des mesures énergiques seront prises pour combattre la mauvaise qualité de service».

«Depuis son arrivée, le nouveau directeur a décidé de réorienter l'ARTP au coeur du métier. C'est-à-dire, il met un accent particulier sur l'amélioration de la qualité de tous les services. Il exige une meilleure qualité de l'Internet et plus de transparence et de visibilité pour les consommateurs qui, avec les nombreuses promotions de crédits de téléphone, en achètent tout le temps, sans savoir comment se passent les tarifs», déclare Omar Diène Sakho.

Expresso serait particulièrement dans l’œil du cyclone suite aux perturbations subies par les populations de Linguère pendant près de deux mois. L’opérateur aurait été sommé d’identifier précisément le problème, de faire un rapport complet et de le transmettre au régulateur.

Sur le plan de la facturation, l’ARTP a par ailleurs décidé de faire appliquer la législation qui exige que les factures soient acheminées par courrier postal.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Aucun commentaire à «Sénégal : l’ARTP menace de sévir»

Laisser un commentaire

* Champs requis