Snapchat dans la tourmente : des milliers de photos nues ont fuité sur le net

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 octobre 2014 à 9h08

MISE A JOUR : Snapchat a démenti tout piratage de ses serveurs ce qui paraît logique puisuqe les photos volées proviendraient d'uen application tierce.

$The Fappening touchait les stars, ce qui est en soi déjà une mauvaise chose et, comme l'a bien précisé Jennifer Lawrence, principale victime du piratage, « un crime sexuel ». Mais c'est un nouvel événement qui secoue les bas-fonds d'Internet depuis ce vendredi 10 octobre 2014 : The Snappening. Il s'agirait, selon ses auteurs, de la plus grosse fuite de photos tirées de Snapchat jamais réalisé.

Mais cela suppose bien d'autres problèmes en plus de la question de la vie privée.

Snapchat piraté : 200 000 comptes dévoilés, des centaines de milliers de photos publiées

Encore une fois, c'est le forum 4Chan qui est au centre de la tourmente : The Snappening serait parti de là, comme The Fappening début décembre. Selon les auteurs et les commentaires, il s'agirait là de la publication des photos volées sur Snapchat.

Snapchat permet d'envoyer messages et photos éphémères à ses contacts. Automatiquement supprimés, ils seraient captés par divers programmes tiers ce qui n'a pas manqué d'attirer sur la start-up l'œil des autorités américaines. Et ce nouvel événement ne risque pas de lui laisser le champ libre.

Les pirates auraient pris le contrôle et sauvegardé quelques 200 000 comptes d'une (ou plusieurs) de ces applications tierces. SnapSaved serait probablement la première concernée ; elle a disparu il y a plusieurs mois de cela, toutefois.

Snapchat, la jeunesse des utilisateurs et le problème de la pédophilie

Contrairement à The Fappening où les victimes sont des stars majeures, SnapChat est utilisé à 50% par des jeunes de 13 à 17 ans qui s'envoient souvent des « sextos » se croyant à l'abri grâce à la fonctionnalité intégrée à Snapchat, celle qui supprime automatiquement les photos.

Une bonne partie des photos captées par les hackers sont donc, logiquement, des photos plus ou moins intimes de jeunes filles et jeunes garçons ayant moins de 18 ans. Ou pour le dire en termes légaux, des photos pédophiles. Qui sont aujourd'hui dans la nature.

Selon les informations captées sur les forums, l'archive qui a fuité ferait quelques 13 Gigaoctets. En supposant qu'une photo fait 1 Mégaoctet (ce qui est déjà beaucoup pour une photo de portable), on peut estimer à près de 13 500 les photos dévoilées sur la toile... même si leur nombre pourrait être de plus de 30 000.

Mauvaise nouvelle pour Snapchat

Cette fuite tombe bien mal pour l'application qui a refusé il n'y a pas si longtemps que ça une offre de 3 milliards de dollars de la part de Facebook. Elle a annoncé cette semaine du 6 octobre 2014 l'arrivée de la publicité dans ses messages.

Une telle affaire risque bien de lui mettre les bâtons dans les roues, d'autant plus que les autorités américaines ont mis sous contrôle Snapchat pendant 20 ans à la suite des problèmes de vie privée liés à l'effacement des photos.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis