La SNCF critiquée pour son annonce des billets « à crédit »

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 août 2022 à 9h08
Sncf Application Budget 2
7%La SNCF assure que le prix des billets de train a baissé de 7% entre 2019 et 2022.

La SNCF espérait redevenir une entreprise populaire avec cette annonce, mais les Français ont vu très rapidement l’envers du décor. Le transporteur a rapidement été critiqué, sur les réseaux sociaux, pour avoir dévoilé son projet de paiement « en plusieurs fois » sur les billets de train. Car ce que lui demandaient les consommateurs, c’étaient surtout des prix moins élevés ?

Prendre un crédit pour payer ses billets de train ?

Il faudra voir si, de fait, la SNCF va poursuivre le projet car celui-ci est loin d'avoir été accueilli positivement : Le Parisien, le 25 août 2022, dévoilait que la SNCF avait l’intention de permettre le paiement fractionné sur les billets de train. Le transporteur estime en effet que ce serait une solution pour permettre aux ménages de payer plus facilement les billets de train lorsqu’ils ne peuvent pas sortir l’intégralité de la somme en une seule fois.

Sauf que les internautes ont rapidement compris l’entourloupe : le paiement fractionné… c’est un crédit à la consommation d’une durée très courte, quelques mois, et au montant peu élevé. Mais ça reste un crédit conso, avec tout ce qu’il implique comme obligations pour le contractant et possibilité de répercussions en cas de non-paiement. Sans compter qu'il participe au risque de surendettement des ménages.

Une critique qui s’ajoute à celles déjà faites au groupe : des billets à prix trop élevé ou encore aucune annonce de baisse de prix pour lutter contre l’inflation alors qu’en Espagne ou encore en Allemagne, le gouvernement a fait chuter le prix de nombreux billets voire les a rendus gratuits.

La fédération européenne des transports rejoint les internautes et critique à son tour

Interrogé par FranceInfo le 26 août 2022, soit au lendemain de l’annonce de la SNCF, Michel Quidort, président de la fédération européenne des voyageurs et membre du bureau national de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT), est du même avis que les internautes qui semblent, une fois n’est pas coutume, avoir vu juste : faire payer les tickets de train à crédit est un « mauvais signal ».

« Nous pensions que le train était un moyen de transport populaire, fait pour toutes les couches de la population. Voilà qu'on nous propose d'acheter le billet de train à crédit. On voudrait faire passer le train pour un moyen de transport réservé aux riches, on ne s'y prendrait pas autrement », juge-t-il. Il estime que le prix du billet de train doit, au contraire, baisser.

La SNCF est donc prévenue : sa solution n’est sans doute pas une solution « populaire ».

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «La SNCF critiquée pour son annonce des billets « à crédit »»

Laisser un commentaire

* Champs requis