Les soldes, c’est maintenant !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 27 juin 2012 à 6h50

Eco Digest du 27 juin 2012 (2) – 4 Français sur 5 sont dans les starting blocks ce mercredi : les soldes d’été commencent et, selon un sondage Ipsos/Logica Business Consulting, 77 % des consommateurs ne veulent pas les manquer cette année. La somme qu’ils comptent dépenser d’ici au 31 juillet est toutefois moins élevée que celle de l’an dernier : 223 euros en moyenne, 36 euros de moins qu’en 2011.


Qu’importe, il y a de très bonnes affaires à faire car les stocks sont importants dans les réserves des magasins. Une météo médiocre combinée à une longue campagne électorale synonyme d’attentisme côté consommation, cela donne des chances de voir des promotions intéressantes et agressives.


Dans le commerce de l’habillement, cette première journée de soldes d’été est importante : elle représente généralement la deuxième de l'année en chiffre d'affaires, après l'ouverture des soldes d'hiver. Pas de shopping party nocturne en revanche ce soir pour le BHV et les Galeries Lafayette à Paris. Les deux grands magasins avaient prévu une “nuit de soldes”, comme l’an dernier. Mais des syndicats ont saisi le tribunal de grande instance de Paris pour dénoncer les journées à rallonge subies par les salariés et la justice a tranché en leur faveur. Résultat : l’extension des horaires en soirée est interdite, sous peine d’une amende de 300 000 euros pour le BHV en cas d’ouverture après 21 heures, de 100 000 euros par jour pour les Galeries Lafayette. Une solution pour acheter le soir : internet !


La ministre du Commerce, Syvia Pinel, veut revoir le dispositif des soldes flottants, ces soldes qui permettent aux commerçants de vendre à perte pendant deux semaines dans l’année, en dehors des deux grandes périodes de bonnes affaires d’été et d’hiver. La ministre réuniera les représentants des commerçants et des consommateurs à la rentrée. Les soldes flottants avaient été instaurées il y a 3 ans, par le gouvernement précédent.

Allez, c’est le moment de se laisser tenter... lire le billet d’humeur d’Astrid Thomine Desmazures.

Pour recevoir les Ecodigest tous les jours dans votre boîte mail gratuitement, inscrivez-vous ici : https://www.economiematin.fr/ecoquick/item/127-inscription-newsletter


Laisser un commentaire

* Champs requis